L'Histoire

Troisieme partie : Back In Black

Mars 80 : C'est décidé, Brian fera partie du groupe. Il confessera qu'il était mort de trouille car comme beaucoup de gens a Newcastle, il était fan d'AC/DC et appréhendait ce que pourrait être l'accueil des fans du groupe.

Avril 80 : Le groupe s'envole pour les Bahamas pour enregistrer leur nouvel album aux Compass Point Studios. Le résultat est un autre disque incontournable de la carrière d'AC/DC qui dissipe heureusement les craintes sur leurs possibilités de refaire surface après la perte d'un élément aussi important : Back in Black qui parait en juillet 80. Il reste à ce jour l'album de rock le plus vendu de tous les temps et le deuxième tous genres de musique confondus derrière l'album Thriller de Michael Jackson.

30 Juillet 80 : Début de la tournée "Back in Black" à Edmonton (Canada) après des dates "test" en Belgique et en Hollande dès la fin juin 80. Une immense cloche d'une tonne et demi occupe le centre de la scène.

Septembre 80 : Let There Be Rock, The Movie, sort en VHS en France

Octobre 80 : La tournée continue en Angleterre où les salles sont toujours combles malgré plusieurs concerts par ville (6 à Londres).

Octobre - Novembre 80 : la tournée européenne se poursuit en Europe (2 dates au Bourget les 29 et 30 novembre 80).

Février 81 : Une première pour le groupe, qui se produit au Japon pour 4 dates et poursuit par l'Australie (8 dates). AC/DC ne s'était pas produit en Australie depuis janvier 1977.

Avril 1981 : "Dirty deeds done dirt cheap" dans sa version européenne sort aux USA.

Juillet 81 : AC/DC s'installe à Paris sous la direction de Mutt Lange pour entamer l'enregistrement de son nouvel album. Mais le groupe n'est pas satisfait du résultat et retourne en Angleterre où il est attendu à Donington.

22 Août 81 : AC/DC est tête d'affiche des Monsters of Rock de Donington et se produit devant plus de 65.000 spectateurs.

Après le succès de Donington, le groupe retourne à Paris pour achever l'enregistrement de l'album qui selon Malcolm fut une "quête inutile du son parfait". Le résultat est néanmoins le puissant "For Those About To Rock". qui sort en France en Novembre. C'est avec cet album que le groupe se hisse pour la première fois à la première place du Billboard.

16 Novembre 81 : Début du "Cannon And Bell" Tour aux USA '(Détroit) où 21 Canons rugissent sur scène. Cette tournée se poursuit toute l'année 1982 et sillone le continent nord américain, l'Europe et le Japon. Elle s'achève à Zurich le 12 décembre 1982 pour ce qui sera, longtemps, l'ultime concert des boys avec Phil Rudd...

Eté 83 : Après un repos bien mérité, le groupe se retrouve aux studios d'enregistrement des Bahamas afin de décrire leur stratégie pour les années a venir. Beaucoup de changements en résultent. D'abord, c'est Peter Mensch qui est remplacé par un grand ami du groupe : Ian Jeffrey. La production du prochain disque sera assurée par les frères Young et Tonny Platt. Le plus important changement est le départ de Phil Rudd, accro aux substances illicites, au terme d'une violente altercation avec Malcolm.

Août 83 : "Flick of the switch", enregistré aux Compass Point Studios de Nassau, se hisse à la quatrième place des charts en Grande Bretagne et à la quinzième aux Etats Unis.

Le groupe est toujours à la recherche d'un batteur, et passe une annonce dans la presse musicale de Londres. C'est un jeune anglais de 20 ans, Simon Wright, qui est finalement engagé. C'est avec cette formation "Young, Young, Johnson, Williams, Wright" que le groupe s'envole pour le continent américain et commence une nouvelle tournée à Vancouver le 11 octobre 1983.

Octobre 1984 : sortie de '74 Jailbreak. Cet album contient quatre chansons présentes dans l'album High Voltage version australienne ainsi que Jailbreak présent dans la version australienne de Dirty Deeds Done Dirt Cheap.

18 Août 84 : AC/DC est à nouveau en tête d'affiche des Monsters of Rock de Donington, en compagnie de Mötley Crue, Accept, Yesterday & Today, Gary Moore, Ozzy Ozbourne, et Van Halen. Le groupe joue à Lyon puis à Paris, à Bercy, dans une salle à moitié vide.

Janvier 85 (15 & 19) : Festival de Rock in Rio. A l'affiche, Queen, Yes, Iron Maiden, Whitesnake, Scorpion, Georges Benson, Al Jarreau, Rod Stewart…

Après un nouveau repos bien mérité, le groupe retourne en studio à Montreux pour accoucher de son nouvel album.

Juin 85 : Sortie de l'album Fly on the Wall produit par Angus et Malcolm. Celle-ci est accompagnée par la réalisation de 5 clips vidéo, ces derniers étant destinés à la chaîne MTV qui commençait, à l'époque, à marquer et pour longtemps l'industrie musicale de son empreinte. Début de la tournée US en septembre 85 qui s'achève le 24 Novembre. AC/DC joue en Europe en Janvier et Février 86 mais boude la France. Lors de leur tournée américaine, le célèbre écrivain Stephen King, fan du groupe, leur demande s'il peut utiliser quelques titres pour la BO de son film "Maximum Overdrive". Le groupe va au delà et compose 3 nouveaux titres, produits au Compas Studios des Bahamas par la paire Vanda & Young : "Who made who" et deux titres instrumentaux "D.T." et "Chase the Ace".

Juillet 86 : Les trois titres sont inclus dans l'album "Who made who". La sélection des autres titres sera faite par Stephen King lui même. Le succès de ce dernier album est tel que le groupe retourne jouer aux USA du 31 juillet au 19 septembre 86. Une multitude de sosies d'Angus avec des guitares en carton font irruption sur scène au début du concert.

Décembre 86 : Le groupe se retire quelque temps, Malcolm et Angus aidés de leur frère George en profitent pour travailler quelques nouveaux riffs qui composeront leur nouvel album. Ils choisissent les Studios Miraval, dans le sud de la France. Sous la direction de Vanda & Young, toutes les conditions étaient réunies pour recréer un album "à l'ancienne", spontané.

De Août à Novembre 87 : Vingt chansons sont enregistrées et dix seulement sont retenues pour "Blow up your vidéo" qui sera mixé en Angleterre.

4 Janvier 88 : Sortie du single "Heatseeker" ainsi qu'une vidéo pour le moins explosive : un énorme missile y fait éclater un gigantesque écran de télévision. AC/DC is back.

29 janvier 1988 : Blow up your vidéo disponible dans les bacs en France.

Février 88 : AC/DC débute sa nouvelle tournée mondiale en Australie.

Mars - Avril 88 : Tournée européenne. Le groupe est de retour à Paris, dans un Zénith surchauffé, le 6 avril.

2 Mai 88 : La tournée US commence dans la ville de Portland et dure jusqu'au mois de novembre. Tournée triomphale de 110 dates, sans Malcolm Young, à bout de force et en proie aux démons de l'alcool. Il cède sa place son neveu, Stevie. La ressemblance physique est telle que beaucoup de fans ne remarquent rien.

Début 89 : Malcolm retrouve Angus à Londres. Ils commencent à préparer un nouvel album mais sans arrêter de date pour un éventuel enregistrement. Le batteur Simon Wright supporte mal l'inactivité du groupe et accepte une offre de Ronnie James Dio.

Simon est remplacé par Chris Slade, musicien émérite, gallois de son état. Il avait déjà joué avec des artistes comme Tom Jones, Garry Moore, Uriah Heep, Jimmy Page et Paul Rodgers (The Firm), David Gilmour...

Après quelques essais, AC/DC rejoint les Wind Mill Road Studios en Irlande où le groupe commence à enregistrer de nouvelles chansons. Le canadien Bruce Fairbairn assure la production du nouveau disque. Ce dernier ayant fait de l'excellent travail pour Aerosmith et Bon Jovi. AC/DC part alors à Vancouver pour mixer le disque au Little Mountain Studio. "The Razor's Edge" sort en septembre 90.

La tournée commence en Amérique le 2 Novembre 1990, où AC/DC a la surprise de voir que dix de leurs albums sont disque de platine, Back in black en tête avec plus de dix millions de copies vendues.

Novembre 90 à Février 91 : tournée US.

20 mars 91 : tournée européenne. Concert à Paris Bercy le 28 mars. Elle se terminera fin avril.

Mai à Juillet 91 : AC/DC retourne aux Etats Unis.

17 Août 91 : Le groupe est à nouveau en tête d'affiche des Monsters of Rock de Donington. 40 semi-remorques et 116 personnes s'occuperont du groupe en installant 500 tonnes de matériels. Le concert est filmé en 35 mm Panavision par 26 caméras.

Août et Septembre 91 : tournée européenne des Monsters of Rock avec Metallica, Motley Crue, Queensryche, The Black Crowes. Concert à l'Hippodrome de Paris Vincennes le 21 septembre 1991

28 Septembre 91 : 500 000 personnes acclament AC/DC à Moscou, sur le terrain d'aviation désaffecté de Tuchino, dans la banlieue de la ville.

Octobre - Novembre 91 : la tournée mondiale de 153 dates prend fin en Australie et en Nouvelle Zélande.


Partie suivante > Ballbreaker