Témoignages

Oberhausen 13/06/2003, par Jul'

Jeudi 12 juin : Arrivée à la gare de Cologne vers 16h00. J’ai fait le voyage en train avec Thomas « Zoso ». On rencontre Mickzic sur place. (Ce dernier ayant préféré faire le trajet Orléans – Cologne en voiture). Après quelques présentations, on prend notre chambre d’hôtel à deux pas de la cathédrale, puis direction l’hôtel où pourraient bien séjourner les Boys… Nos t-shirts ac/dc – Led Zep ne sont pas du tout en accord avec l’hôtel grand standing où nous comptons faire le guet… juste le temps de s’acheter des chemises, et nous voilà sur la terrasse de l’hôtel… On y rencontre Sam et un ami à lui. On discute un bon moment devant une bonne bière du pays. Bonne ambiance. Ça bouge devant l’hôtel. On aperçoit Ron Wood accompagné de deux choristes, ainsi que le bassiste des Stones. (Pour info : on a vu Mel C l’ex Spice girl… et on s’en fout !). Sam et son pote s’en vont en promenade…Vers 23h, les quelques bières nous donnent du courage et Mick, Thom et moi décidons d’entrer dans l’hôtel… quelques petits verres au bar ne vont pas nous faire de mal ! Finalement, on ne verra pas grand monde si ce n’est une blonde scotchée au bar qui me / nous fera rêver une bonne partie de la nuit… Retour vers notre chambre à 1h du mat’, juste le temps de récupérer des affiches du show, de prendre quelques photos folkloriques et dodo…

Vendredi 13 juin : Réveil tête dans le Q ! La journée va être longue.. Direction Oberhausen à 80 kms de Cologne. Mick est un excellent conducteur au volant de la Ford Sierra, et en plus, il avait prévu tous les plans nécessaires ! On arrive au Zukunftpark à 12h00. Une cinquantaine de fans attendent (plus de Stones que d’AC/DC pour le moment). On aperçoit la scène à 100/150 mètres de l’espace où nous patientons sous un soleil de plomb. 12h20… petit miracle : Soundcheck d’ac/dc. On aperçoit Angus, Brian, Malcolm et Cliff !! Mieux encore, le staff retransmet tout ce qui se passe sur écran géant ! (Tout n’est pas très distinct, mais c’en est assez pour nous donner le ton !!!) (voir soundcheck de la vidéo de Munich). Le groupe a donc répété :

-Quelques riffs de Beating around the bush (?)
-If you want blood (presque 10 minutes)
-Highway to hell
-Hell ain’t a bad place to be
-Back in black
-Whole lotta Rosie

Ouverture des portes vers 16h30. On se rue sur les boissons et sandwiches. C’est très cher, mais nous sommes déjà sur les réserves à cause de ce sacré soleil qui nous assomme ! On prend nos places respectives. Hélas, je serai séparé de Mick et Thom (places « innenraum ») car je suis en « front of stage ». On se souhaite de belles choses… etc.
Je me place à 5 mètres de la scène, contre la passerelle qui avance dans le public. (côté droit, c’est à dire côté Cliff et Keith Richards…). Je vois Sam juste de l’autre côté. On discute une minute avant de se poser à nouveau…
Les Cranberries arrivent calmement vers 18h20 ( ?). Leur prestation est sympa. Dolores tente de dynamiser par sa voix envoûtante les 70 000 spectateurs… challenge difficile ! Qu’importe, elle a d’autres atouts et se penche vers nous en nous tendant le micro. Personne ne peut résister à ses beaux yeux et son short très très très court… Au bout de 40/45 minutes, c’est bouclé. Le public est resté malgré tout plutôt stoïque.

19h30 : AC/DC !!!!! Le groupe entre on ne peut plus calmement sur scène ! Quelle surprise ! Angus se marre. Il fait encore jour, et on croit revoir des images des années 78-79 lorsque le groupe jouait en première partie : derrière la scène, derrière le groupe domine le ciel bleu, le soleil qui se couche. C’est de toute beauté !! Pas de lumières spécifiques (on ne les voit presque pas), les roadies sont juste sur le côté de la scène, aucun décor ne les cache… EXCELLENT !!!!

Set list habituelle (dommage) :

- Hell ain’t (arrivée « 2 de tension »…)
- Back in black
- Dirty deeds
- Thunderstruck
- Bad boy boogie (une tuerie. Angus en caleçon « ac/dc »)
- If you want blood (la seule véritable surprise du concert)
- Hells bells (la cloche sort de derrière le décor)
- The Jack
- TNT
- Highway to hell
- You shook me
- Whole lotta Rosie
- Let there be rock (changement de guitare pour Mal’)

Rappel :
- For those about to rock (4 canons format mini… mais déflagration maximale !)

Le groupe me semble en pleine forme. A l’image d’un Brian toujours aussi marrant et heureux ! Le groupe reste fidèle à lui-même. Petit problème de guitare sur Let there be rock pour Malcolm (il doit changer de Gretsch). Ce concert tranche avec les prestations de 2000-2001 parce que le groupe semble chercher quelle chanson il va jouer. Entre chaque morceau, le groupe marque de vraies pauses et ne fait pas dans le style coulé, show huilé et ultra répété. Mention spéciale à Bad boy boogie qui cloue les fans des Stones sur place. De même pour Let there be rock ! Quelle puissance !… surtout que le morceau ne se prolonge pas pendant 20 minutes… AC/DC a donné vendredi soir l’essentiel. Certes Angus ne bouge pas comme un dingue (il est même plutôt statique…), mais le groupe apparaît heureux et serein. Une expression m’a touché : à la fin de For those about to rock, Phil Rudd quitte sa batterie et laisse éclater sa tension, ses sentiments par un cri, une attitude de détermination et de rage ! (un peu comme Angus sur TNT « Oïe ! »). Ça tranche du Phil calme que l’on connaît.
Autre chose : A la fin de For those, le technicien qui s’occupe de Mal’ tenait la Gretsch du frère Young et faisait signe aux roadies qui venaient débarrasser de faire demi-tour… (sous-entendu : le groupe doit revenir jouer un morceau, cassez-vous). Malheureusement le nombre croissant de techniciens l’a fait renoncer à sa louable initiative !! Question : A-t-il fait une erreur en croyant que le groupe revenait sur scène ou le groupe a-t-il mal fait passer l’information quant au morceau qui devait clore le gig ? On aurait bien voulu un petit rappel…

Pour ce qui est de l’ambiance du public, je dirais que c’était poli. Rien d’énorme. Ça bougeait bien dans les premiers rangs. Pour le reste, je sais pas trop. Par contre, pour le concert des Stones, c’était tout aussi calme ! Tout le monde restait passif. « clap clap » en fin de morceau. On chante quand Jagger le demande… y’a mieux.

Donc les Stones entrent sur scène un peu après ac/dc. Impressionnant. Respect. Ils en mettent plein la vue. Ecran géant, Jagger se tort comme un serpent, Keith prend des allures de… Keith, Charlie est une sorte de double « Ruddien », et par contre, Ron Wood semble chercher son style en pompant les attitudes de Keith et Mick. Plus que tous, Keith dégage quelque chose de spécial et inspire au respect. C’est une légende vivante ! Quelle gueule, quelle classe, quel jeu !
Et puis, au bout de 30 minutes… Angus et Mal’ se pointent sur scène pour reprendre le vieux blues de BB King déjà repris en fevrier à Sydney. Mal’, Angus, Keith, Ron, Mick tous ensemble… ça y’est, je me meurs… Inimaginable. Angus a (me semble-t-il) une ES 335 Custom appartenant à Keith. On croit rêver. Surtout que le morceau dure… et qu’Angus se lance dans un solo final bientôt rejoint par Keith ! GEANTISSIME. Tout le monde se sert la main. Mick invite les Young à s’avancer sur le devant de la scène. Les frères s’exécutent (non sans mal ! Ron devra pousser Malcolm !).
Le show stonien reprend de plus belle et nous gratifie du beau best of. Merci les Stones. On comprend alors pourquoi sur l’affiche du concert il est noté : « The greatest rockn’roll show ever » ! Fin.

Je retrouve Thomas et Mickzic. Retour à la voiture, retour à Cologne les yeux pleins de Rock, les oreilles pleines de riffs, le corps plein de courbatures (essayez de battre du pied ou de sauter sur place de 19h30 à minuit…). 2h30 du matin on se raconte nos exploits au Mc Do proche de l’hôtel (ouvert jusqu’à 5h du mat’ !). Synthèse : ça valait le coup / coût !!

Samedi 14 juin : Retour vers Paris à 12h après avoir visité la « vieille ville » de Cologne. Mick s’en va en voiture.

Dimanche 15 juin : je vous écris ces quelques lignes en restant fidèle à mes propres impressions. Salutation spéciale à Thom « Zoso » et Bad boy Mickzic, deux gars vraiment sympas !! A une prochaine !!

Jul'


Retour