Interviews & Articles

Angus, (Guitare & Clavier n°200 1991)



Comment enregistrez-vous vos solos ?
Angus Young : Très spontanément J'essaye toujours d'improviser et d'utiliser le minimum de prises. Comme je n'ai pas de technique, je base tout sur le feeling, sur mes sentiments du moment. D'un autre côté j'ai une sorte de don pour retranscrire sur ma guitare les mélodies qui me viennent à l'esprit : j'entends souvent mes solos avant même de les jouer! Je ne prépare jamais mes parties de guitare à I'avance.


Vous étiez très jeune sur les premiers albums d'AC/DC...
Effectivement, à l'époque de "High Voltage", je devais avoir 15 ans. J'ai touché ma première guitare à 4 ans, et je me suis mis très rapidement à pratiquer sérieusement. Tous mes frères jouaient déjà de la guitare, c'est pour ça que j'ai commencé si jeune. J'ai appris tout seul.


Vous êtes vous inspiré des disques que vous pouviez écouter en copiant des plans ?
Je n'ai jamais eu la patience de pratiquer ainsi. Lorsque j’entendais quelque chose qui me plaisait, je l'interprétais à ma façon sans chercher à le reproduire exactement.


Vous travailliez les gammes et exercices de dextérité ?
Oui, j’utilisais pas mal de petits exercices pour les deux mains, pour m'échauffer et développer ma technique. Avant les concerts, j'ai une série de plans qui me permettent de me préparer efficacement.


Quels sont les guitaristes qui vous ont influencé ?

J'adore les pionniers du rock, comme Chuck Berry. Cependant, j'ai toujours été plus influencé par les chansons que par les chorus proprement dits. Je crois que si une chanson est bien écrite, n'importe quel solo peut faire l'affaire. La vraie difficulté réside dans le fait de composer de bons titres originaux. Pour revenir aux guitaristes, j’apprécie beaucoup Muddy Waters et B.B King. Johnny Winter et Stevie Ray Vaughan sont aussi excellents. J'admire les gens comme Winter, qui a toujours joué la même musique sans concession pour les modes.


Bref vous n’avez jamais vraiment été influencé par des guitaristes hard ou metal...
Non, pas vraiment. J'ai toujours pensé qu'ils consacraient plus de temps à leurs vêtements qu’à leurs son. C’est comme tous ces guitaristes hyper-techniques. Ils essayent de jouer le maximum de notes et parcourir le plus de frettes possibles à chacun de leurs solos. Ca ne m’intéresse pas, ça ne sonne plus comme de la musique. Il n’y a pas de création. Ils devraient se contenter de faire ça chez eux.


Avez vous des titres d’AC/DC que vous préférez ?

Il y en a surtout deux : Wole Lotta Rosie sur « Let The Be Rock » -j’adore notamment les breaks de guitare –et Back in Black qui a un super groove. J’aime les morceaux basés sur le rythme.

 

Retour