Interviews & Articles

L'émission suivante fût diffusée le 19 Février 1987 sur une radio parisienne. " Perfecto ", présenté ici par un dénommé Jeff, souligne, le septième anniversaire de la disparition de Bon. Pour l'occasion, Jeff a invité Nono (guitariste de Trust) à venir témoigner de sa rencontre avec le chanteur d'AC/DC. Egalement convié, mais plus ou moins officieusement, Moro (également membre de Trust à l'époque). Enfin, la retranscription proposée ici a zappé certains passages ne concernant pas cette rencontre des membres de Trust avec ceux d'AC/DC. De même, Nono, se trompe souvent, et de façon assez conséquente, dans les dates qu'il nous livre ici, c'est pourquoi, la retranscription donne ces dates telles qu'elles sont affirmées, mais sont corrigées par des annexes en bas de page. Je ne saurais trop vous conseiller l'interview de Bernie datant de Septembre 1982 et, également présente sur ce site ! Ces deux interviews réunies se présentent comme complémentaires !


Jeff : Nous sommes le 19 février. Tout le monde dans la famille du Hard Rock a une PETITE pensée émue, c'est normal, pour Bon Scott car ça fait déjà sept ans. Alors, on pouvait faire beaucoup de choses ce soir. Alors, je me suis dit on va pas faire une émission de trois heures sur AC/DC ! On ne va pas pleurer pendant trois heures sur le compte de Bon ! Mais je me suis dit, par contre, on peut peut-être essayer de passer quelques disques, un ou deux documents rares, et faire venir quelqu'un, qui a eu la chance de connaître Bon Scott de près, de lui parler, et puis carrément d'être copain. Je me suis dit Nono, il peut faire ça très bien, mieux que tout le monde.
Nono : Ouais, j'en dirai pas trop, mais j'en dirai un petit peu.

Jeff : Je te demande pas de rentrer dans la vie privée, vos histoires et tout, parce que c'est vrai qu'il faut garder un petit peu son jardin, mais si tu as quand même deux ou trois anecdotes sympas à nous raconter, sur ce que vous avez fait à Londres, lorsque vous avez joué ensemble, les tournées où vous étiez ensemble, les premières parties, enfin, les trucs que l'on peut dire, quoi !

(intermède musical)

Jeff : Je voudrais que l'on resitue un peu tout ça dans le temps. La première rencontre entre les membres de Trust et ceux d'AC/DC, c'était……… tu te souviens ?
Nono : C'était, je crois, en 1979 (1) aux studios Boulogne, à Pathé, il me semble bien. Premier 45 tours de Trust, " Love at first feel " et " Prends pas ton flingue ". " Love at first feel " qui est une reprise d'AC/DC, bien sûr. Coup de hasard, les Rolling Stones enregistraient dans le même studio, juste à côté, et Bon Scott se pointe (2). Nous, surpris, bien sûr, et c'était le premier contact quoi ! On l'a emmené dans le studio, on lui a fait écouter la reprise de leur groupe. Il était ravi ! Après, ça a été le début d'une grande histoire.

Jeff : Oui, ça ressemble un peu au début d'une légende, je trouve. Genre vous êtes dans un studio entrain d'enregistrer un morceau, puisque comme par hasard, le chanteur du groupe dont vous faites la reprise est juste à côté ! Et c'est tout de suite parti ?
Nono : C'est tout de suite parti ! On a fait la fête une soirée ou deux. Il n'était pas longtemps à Paris. Et puis, on a du le ramener à l'aéroport, le jour où il partait. On avait une R8, je m'en souviens très bien. Et on tombe en panne sur l'autoroute et on a du faire pousser Bon Scott tu vois ! Première anecdote ! Donc, c'était assez comique quand même !

Jeff : Bon, vous, vous étiez déjà fans d'AC/DC !
Nono : Déjà fans oui ! AC/DC n'était pas ce qu'ils sont devenus avec " Highway to Hell ", mais ils étaient déjà…….. en bonne voie quoi !

Jeff : En tous cas, vous, vous les connaissiez déjà en tant que groupe ?
Nono : Oui, on les connaissait déjà en tant que groupe, bien sûr.

Moro : Je voudrais préciser que visuellement, on le connaissait pas, on n'avait jamais vu sa photo. C'était vraiment les débuts. Bernard était vraiment très très fan de ce groupe.

Jeff : Donc, vous ne connaissiez que la voix du personnage ?
Moro : Que la voix du personnage ! Je ne sais plus quel gars ! Un gars qui était avec les Stones ou…. je sais plus….. il nous a présenté, on était côte à côte, et il nous a dit " Je vous présente Bon Scott, chanteur d'AC/DC " et j'ai vu Bernard (à Nono) Tu dois t'en rappeler!, sauter en l'air, et puis, on ne l'avait jamais vu ! On l'a découvert de jour là !

Jeff : Mais à la limite, ça aurait pu être n'importe qui serait rentré en disant je m'appelle " Bon Scott d'AC/DC ! " vous auriez pu craquer !

Intermède musical : " Sin City ".

Jeff : Alors, je te raconte pas ! Au standard, c'est la folie ! Ils appellent tous ! Merci à Nono d'être là……… Alors, il y a deux questions qui correspondent à AC/DC ! Je les prends tout de suite. Pascal, il a 17 ans. Il habite à Champigny. Il te demande : il paraît que tu as été au dernier concert d'AC/DC à Bercy (3) et il voulait savoir ce que tu en avais pensé.
Nono : J'ai trouvé ça génial ! Sincèrement génial !

Jeff : Pas un peu vide ? (4)
Nono : (dubitatif) Non, je faisais même pas attention ! J'étais sur les gradins et j'ai pris le concert comme ça ! En pleine gueule quoi ! Et j'ai trouvé ça super ! De toutes façons, c'est rare où j'ai vu un concert d'AC/DC médiocre. D'ailleurs, je n'ai aucun souvenir de concert médiocre.

Jeff : Alors, il y a une époque quand même où Trust a eu la grande chance de tourner avec AC/DC ! Enfin, vous avez eu la chance de faire plusieurs premières parties ! Combien en tout ?
Nono : Oui, c'est arrivé ! Le Stadium ! Oui ! (5)

Jeff : Alors, ça se passe comment ? Dans votre tête, ça se passait comment ? Parce que à l'origine, tu disais tout à l'heure, vous étiez fans d'AC/DC, vous êtes devenus copains, et à un moment, vous avez carrément ouvert pour eux !
Nono : Après cette rencontre chez Pathé, cette première rencontre avec Bon, on est resté en contact, et quelques mois après, on a eu l'occasion de faire ce concert avec eux au Stadium, et ça a été…….. pour nous, ça a été l'apogée ! C'était la folie quoi ! On en n'a pas dormi pendant une semaine ! C'était super ! Bon était à la console ! Il a vu avec l'ingénieur du son pour que l'on ai pas un son trop dégueulasse ! C'était vraiment un des meilleurs souvenirs que l'on ai eu !

Jeff : Et à cette époque là, AC/DC, c'était devenu quoi pour vous ? C'était devenu des grands frères ?
Nono : Pas tout a fait ! On était encore timide ! On ne voulait pas trop non plus. Il y avait un lien d'amitié qui se créait et c'était déjà fantastique.

Jeff : Parmi tous les beaux souvenirs que tu peux avoir de l'époque de Trust, je suppose que celui-ci, de l'amitié avec AC/DC, est l'un des plus beaux, non ?
Nono : Il y a eu beaucoup de souvenirs avec Bon, mais ça fait partie des meilleurs quand même !

Jeff : On va passer à une autre question ! Celle-là, elle me fait marrer ! Tu vas expliquer pourquoi tout à l'heure. Y'a un type qui demande : qu'est devenue la version de " Ride On " que Trust a enregistrée avec Bon Scott ? Alors, je vous dis pourquoi c'est drôle. Nono est arrivé tout à l'heure en disant " J'ai la cassette, mais je l'ai pas amenée, parce que non, non…… "
Nono : Je ré explique : cette version existe ! C'est vrai, on a enregistré une version de " Ride On " avec Bon Scott et Bernie en studio, avec Trust. J'ai la cassette à la maison, mais je la ferai pas écouter parce que je pense que c'est , je sais pas comment on dit, mais c'est " ipiratble " ou " impiratable ".

Jeff : Tu veux dire, c'est trop fort sentimentalement !
Nono : Oui ! (6)

Jeff : J'ai une petite question à te poser ! J'ai deux questions en fait ! Je vous connais depuis des années, mais je l'ai jamais su ! Qui avait eu l'idée, à la base, de reprendre " Ride On " et pourquoi ce titre là, précisément ?
Nono : Je crois avoir le souvenir …….. On avait très envie de reprendre un morceau d'AC/DC sur notre album. On a tourné toutes les possibilités, les morceaux que l'on pouvait reprendre. Je pense que d'un commun accord, on s'est basé sur " Ride On " parce que on aime beaucoup " Ride On ", la version d'AC/DC !

Jeff : Alors, l'autre jour, lorsque je t'ai téléphoné en te disant la semaine prochaine, je vais faire un spécial AC/DC, ce serait sympa si tu venais. Tu m'as dit : " Attends, j'aurais peut-être un document ! " Bon, manque de bol, tu l'attendais de New York, tu l'as pas encore reçu ! Tu m'as promis par contre que dès que tu l'aurais, on l'écouterait ! Il vient de se passer l'inverse ! C'est-à-dire que AC/DC vient de reprendre un morceau de Trust !
Nono : Oui, à un concert ils ont fait ça ! C'est " Sauvage " je crois. Donc, j'attends ! J'attends le disque ! (7)

Jeff : C'est sorti en " pirate " et tu attends le pirate ! C'était aux Etats-Unis et tu sais quand est-ce qu'ils ont fait ça, non ?
Nono : Non ! Je n'ai pas du tout le disque. Quelqu'un l'a vu et doit me l'envoyer.

Jeff : Tu sais pas si ça date d'un an, deux ans………
Nono : Aucune idée !

Jeff : En tous cas, c'est quand même un grand plan ! Quelques années plus tard, ils vont rendre la politesse !
Nono : J'ai hâte de le recevoir !

Jeff : Je voudrais très rapidement, non pas pourquoi vous l'avez fait, parce que la chanson parle d'elle-même, " ton dernier acte ", mais par contre, il y a une question qui est arrivée au standard, comme quoi, tu vois ils écoutent, mais ils lisent aussi et ils remarquent tout ! C'est une question de Bertrand qui habite à Issy-les-Moulineaux. Il dit que sur l'album de Trust, " Répression ", " C'est pour Bon Scott décédé le 22 Février 1980 ! " (8) Dans la version anglaise de l'album, il est marqué " le 18 février 1980 " Alors, déjà il demande, pourquoi et ensuite, quel jour est-il réellement mort. Alors, la seconde question, on peu répondre, il est né……… euh, il est mort, pardon ! la nuit du 19 au 20, c'était en Angleterre, lorsque la nouvelle est tombée, le temps que ça arrive dans le reste du monde.
Nono : Mais la différence de date, c'est aussi, des erreurs d'impression, d'imprimerie.

Jeff : Non mais je pensais que au moment d'écrire la date, tu flippes et tu écris 22 au lieu de 18 ! De toutes façons, ça n'a pas beaucoup d'importance ! Ce qui est important, c'est que c'était marqué " C'est pour Bon Scott "
Nono : Voilà !

Transcription : Eirka

(1) En fait, la rencontre a eu lieu en 1978 !
(2) N'allez pas croire que Nono se mélange les pinceaux au point de croire que Bon Scott est le chanteur des Rolling Stones, mais les Stones étaient dans le même studio à l'époque et enregistraient " Some Girls ". Des plans de copinages avaient vu le jour entre les membres de Trust et certaines personnes travaillant avec les Rolling Stones.
(3) Concert du 15 Septembre 1984.
(4) Allusion à la salle moitié pleine ou moitié vide ! C'est selon.
(5) Paris, le Stadium, 24 Octobre 1978.
(6) Cette version de " Ride On " sera diffusée la toute première fois en Novembre 1997, sur RTL, lors de la promo du coffret " Bonfire ". Bernie, alors invité de Francis Zégut offrira cet enregistrement aux fans d'AC/DC ! Depuis, ce dernier enregistrement de Bon Scott est disponible sur de nombreux bootlegs.
(7) Nono attend toujours le disque ! Il s'agit en fait d'une rumeur qui n'a jamais trouvé de réels fondements !
(8) Ce qui n'est pas vraiment l'épitaphe rédigé pour Bon, et présent sur la pochette intérieure de l'album en question.

Retour