Interviews

Alan Shailes, Die hard fan (Aout 2010), pour H2ACDC.com

1001143f.jpg

- Alan "Nonno" ... mais qui es-tu donc ?

Je m'appelle Alan Shailes, j'ai soixante et un an et je vis à Wisbech, Cambridgeshire, dans l'est de l'Angleterre. Je suis partiellement retraité puisque je continue à faire quelques petits boulots de jardinage pour rester actif. Je cours cinq à six fois par semaine pour garder la forme bien que je parcoure moins de kilomètres aujourd'hui que par le passé, avant que le Black Ice tour ne commence ! J'ai deux filles et quatre petits enfants. C'est Matteo, du blog ACDC Abruzzo qui m'a donné le surnom de "Nonno".

- A quand remonte ta découverte du groupe ? Pourrais-tu expliquer ton coup de foudre ?

J'ai découvert AC/DC pour la première fois en 1976/1977 quand j'ai entendu l'album " High Voltage ". J'ai été immédiatement emballé. Les paroles, le son… Je me souviens l'avoir copié sur une cassette et l'avoir écouté dans ma voiture non-stop pendant deux semaines. Je me suis mis à m'intéresser au groupe, chercher de nouveaux albums etc.. ma passion pour AC/DC était née.

- AC/DC, dans la longue histoire du rock, c'est quoi ?

J'ai grandi durant les sixtees et j'ai eu la chance de pouvoir voir Jimi Hendrix, Cream, Ottis Redding, The Who et bien d'autres qui ont tous joué dans une salle à 50 kilomètres de chez moi à Boston, Lincolnshire. Il y avait également un groupe qui s'appelait Geno Washington and thé Ram Jam Band que nous suivions à chaque fois qu'on le pouvait. C'était un groupe de soul qui chantait principalement des reprises de Wilson Pickett, Otis Redding, Sam and Dave et d'autres. C'était bien…. on pouvait sauter et applaudir comme on le fait aujourd'hui à un concert d'AC/DC. AC/DC est donc dans le prolongement de ce que j'aimais quand j'étais adolescent, une musique qui me correspondait et à laquelle je m'identifiais après sept ou huit années de disette.. c'est du moins ce que je pense musicalement du début des années soixante-dix.


copyofbjandme.jpg

- Si tu devais en un mot et un seul qualifier chaque membre d'AC/DC, quel serait-il ?

  • Malcolm: rythme
  • Angus: contagion
  • Brian: énergie
  • Phil: crochet gauche (boxe)
  • Cliff: cool

- Quel est ton album favori ? Pourquoi ce choix ?

Réponse facile: " Powerage ". Cet album possède tous les ingrédients que j'aime dans AC/DC. Les paroles, les riffs, la puissance. Il regroupe en plus mes quatre chansons préférées du groupe: " Riff Raff ", " Gone Shootin' ", " Kicked in the Teeth ", et surtout, ma préférée de toute: " Up to My Neck in You "

- Des souvenirs de ton premier concert ?

Je les ai vu pour la première fois au West Runton Pavillion à Norfolk. Ce dont je me souviens, c'est que j'étais heureux de pouvoir enfin les voir en chair et en os. La mobilité d'Angus, toute cette puissance concentrée dans un si petit espace (200 - 300 personnes de mémoire). Je me souviens avoir conduit 100 kilomètres pour revenir chez moi et être au travail à cinq heures du matin avec la tête qui tournait encore…




- As-tu eu la chance de voir et/ou de rencontrer Bon ? Si oui, quels souvenirs gardes-tu de lui et/ou de ses performances scéniques ?

J'ai vu Bon sur scène à cette occasion, mais comme expliqué plus haut.. je ne me suis pas attardé. A cette époque, ce n'était pas important pour moi, j'étais déjà comblé.

- Comment as-tu réagi lors de l'annonce du décès de Bon Scott ? et lors de la première écoute de " Back in Black " ?

Que dire.. à cette époque, je ne me suis pas rendu compte de la portée de l'évènement. C'était monnaie courante à l'époque chez les Rock Stars et je me sentais assez loin d'eux pour ne pas prendre cela comme une perte d'un proche. C'est plus tard que j'ai réalisé..

C'était bizarre mais quoiqu'il en soit, je me réjouissais qu'un nouvel album sorte. Ma première écoute de " Back in Black "? Je n'ai pas écouté la musique, j'ai comparé Brian à Bon !

- Afin que nos lecteurs puissent davantage comprendre combien tu es un habitué des concerts d'AC/DC, peut-être pourrais-tu nous dire à combien de shows as-tu eu la chance d'assister... ?

C'est difficile de connaitre le nombre exact car à l'époque, je ne gardais pas tous mes billets de concert, et en plus… j'en ai perdu un bon paquet en 1990. Mais je pense que le chiffre de 145 serait le plus pertinent.

alandacdc_-_Copie__2_.jpg

- Quels sont tes souvenirs de concerts les plus marquants ? et… quelle est la chose la plus folle que tu aies faite pour AC/DC?

Mes meilleurs souvenirs sont les amis que je me suis fait sur la route, dans tous les pays que j'ai visité et le fait que je n'ai jamais été décu par le groupe. Mon meilleur concert fut probablement celui du Roseland à New-York en 2003. Une petite salle après toutes ces années.. une setlist magique.

Je ne pense pas avoir déjà fait quelques chose de fou pour le groupe. Tout ce que j'ai fait me semblait assez normal. Evidemment, je peux tout de même comprendre que d'aller à New-York pour un seul concert peut sembler un peu anormal..

- Parmi les objets liés au groupe que tu possèdes, lequel a le plus de valeur sentimentale à tes yeux et pourquoi ?

Ce que j'ai de plus cher, ce sont évidemment mes souvenirs mais j'ai quelques photos dédicacées auxquelles je tiens particulièrement. Il y a aussi ce dessin de diable qu'Angus a dessiné et signé pour moi.




- Pour toi, sur scène, AC/DC à son apogée, c'est sur quelle tournée?

Le Black Ice tour. J'ai l'impression qu'ils ne cessent de s'améliorer. Faisons abstraction du fait que la setlist ne changeait pas, la majorité des gens ne les voyaient que pour la première fois.

- Alan, tu figures parmis les plus die-hard fans d'AC/DC au monde, peux-tu nous dire combien de concerts as-tu enchainés durant le Black Ice tour ? Pourrais-tu nous dresser un top 3 de ceux que tu as le plus appréciés durant cette dernière tournée ?

J'ai assisté à environ 60 concerts sur le Black Ice tour, de Wilkes Barre à Bilbao. J'ai fait près de cent dix mille kilomètres sur cette tournée ! Mes meilleurs concerts? la répétition à Wilkes Barre, premier show.. Tokyo également car j'avais prévu d'y aller sur le Stiff Upper Lip tour mais ai eu quelques pépins de santé. Le concert en salle de Bilbao sort un peu du lot, l'ambiance était folle. Mais franchement.. tous les concerts que j'ai fait étaient bien..




- Comment considères-tu les "changements" de lieux de concerts : il n'est en effet plus guère question (hors 2003) de clubs voire depuis peu d'aréna, mais plutôt de stades souvent gigantesques. Y prends-tu toujours autant de plaisir ?

C'est comme ça que ça marche aujourd'hui.. J'aime les salles, plus que les stades et j'ai adoré les voir trois fois en salle en 2003 à New-York, Berlin et Munich. Vous n'imaginez pas la chaleur qu'il faisait dans le Cirkus Krone… J'ai passé une bonne partie de la nuit à sécher mon pantalon avec un sèche cheveux de l'hôtel pour pouvoir prendre l'avion le lendemain.. AC/DC est en quelque sorte victime de son propre succès.




- Alan, nous sommes évidemment à un tournant de la carrière des boys, comment vois-tu l'avenir du groupe, côté studio et côté scène?

J'ignore s'ils vont retourner en studio après une tournée gigantesque comme celle-ci. Je me doute que le prochain album sera un live.. une autre tournée? il faut espérer. Ou peut-être quelques concerts par ci par-là comment en 2003. Le temps nous le dira. Je me réjouis d'abord d'avoir pu autant en profiter jusque là. Nous verrons pour la suite..

- La tournée Black Ice s'est finie le 28 juin à Bilbao où nous avons eu l'occasion de nous rencontrer. Des projets de vacances, de repos... sans doute as-tu d'autres passions... ?

Je viens de passer une semaine avec Matteo et Stephano d'AC/DC Abruzzo. Je me remets à courir régulièrement pour retrouver la forme. Je suis également abonné à Old Trafford, donc je passe pas mal de temps au stade. Mes prochains concerts seront probablement ZZ Top à Paris ou en Scandinavie.

- Et pour finir, un mot pour Highwaytoacdc.com et ses visiteurs ?

Gardez la forme, profitez des bons moments de la vie et souvenez vous de ceux passés. Continuez à faire partie de la famille AC/DC, c'en est une bonne. Keep Rockin', ou are never too old to Rock'n'roll!!!

Au nom de tous les visiteurs d' H2ACDC, merci Alan pour ta disponibilité ! Bonne continuation... au plaisir de te revoir !

L'Equipe d'Highwaytoacdc.com

© H2ACDC.COM. May not be reproduced without written permission of Highwaytoacdc.com, contact@highwaytoacdc.com