Interviews

Interview de Joshua Marc Levy, auteur de la pochette de Black Ice

black_ice.jpg

Plus d'un an maintenant après sa sortie, Black Ice semble avoir livré la plupart de ses secrets. Il reste cependant une jaquette assez énigmatique, un morceau d'art qui fait évidemment débat. Nous avons voulu en savoir plus et Joshua Marc Levy, créateur de la pochette de Black Ice, a gentiment accepté de répondre à nos questions. De quoi y voir beaucoup plus clair…

- Comment vous êtes-vous retrouvé en charge de la jaquette du nouvel album d'AC/DC ? Aviez-vous travaillé pour le groupe auparavant ?

Je travaille à plein temps pour Sony Music à New-York en tant que directeur artistique, designer et illustrateur. Je n'avais jamais travaillé ni même rencontré le groupe avant. Les trois premières années pendant lesquelles je travaillais ici, je portais une casquette AC/DC pratiquement tous les jours. J'écoutais fréquemment des albums comme Powerage, Back In Black, High Voltage en travaillant. Le catalogue entier du groupe a pu être entendu à travers ces murs hormis FLy on the Wall et Blow Up Your Video. Lorsqu'il a fallu choisir qui serait responsable de la pochette de l'album, je pense que c'est assez naturellement que cela s'est dirigé vers moi. Je connais le groupe, je le comprends. Je sais à quel point sa place est importante dans l'histoire du rock. AC/DC est la définition du Rock'n'Roll. Ils portent le flambeau, aucun autre groupe n'arrive à faire ce qu'ils font. Me voir confié cette mission fut le plus cadeau que l'on puisse me faire.

- Aviez vous certaines obligations artistiques de la maison de disque ou du groupe ou aviez-vous totalement carte blanche ?

Vous savez, créer une pochette prend énormément de temps. C'est un puzzle géant dont les morceaux s'assemblent au fur et à mesure. Parfois l'artiste n'a pas une idée particulière du rendu qu'il souhaite, alors on se base sur ce qu'ils ont fait pour se donner un thème, une voie directrice. Tirer les enseignements du processus par lequel nous sommes arrivés à créer des pochettes dans le passé aide également.

- Quelle est votre pochette d'album préférée d'AC/DC ?

Highway to Hell. Les expressions, l'attitude, la qualité même de l'image, de ses couleurs. Magnifique

- D'où vous est venu l'inspiration pour la pochette de Black Ice? Nous trouvons que les dessins autour d'Anges rappellent un peu la peinture à l'encre de la civilisation chinoise. Faisons-nous fausse route ?

Cette pochette est souvent mal interprétée mais ce n'est pas grave. Parfois l'art n'a pas à être parfaitement clair et compréhensible. Tout comme la "route verglacée" (ndlr: Black Ice dans le texte original) n'apparaît pas clairement au conducteur, ce qui suit n'apparaît pas forcément instantanément. Je vais parler de la pochette rouge. Sur cette pochette rouge, l'éclair AC/DC tourne de manière incontrôlée à l'intérieur d'une horloge représentant une explosion temporelle. Autour de l'éclair on retrouve un motif tribal représentant la tribu des fans, la fidélité, l'amitié. Au dessus, Angus contrôle le temps à l'intérieur de l'horloge. Au dessus, des ailes. Ces ailes forment des nuages pour représenter le temps éternel. Sur les côtés, on retrouve Angus dans une camisole de force, représentant la folie du groupe et la force de son son. Ce mélange de guitare qui vous fait perdre pied quand vous écoutez AC/DC. Nous avons imprimé cela avec de la laque et du vernis mat pour représenter le verglas. Le logo contient de véritables cristaux de glace photographiés. Et tout cela… forme un train vu de devant qui transporte à travers le monde cette machine à répandre le rock qu'est AC/DC. Les rails sont quelque peu psychédéliques.. ça commence à prendre un sens pour vous? ça commence pour moi aussi… encore une fois, parfois l'artiste n'a pas d'idée fixe et préconçue, nous sommes des outils pour assembler un puzzle amorcé par le travail musical du groupe.

- Le dessin d'Angus rappelle un peu le travail des studios Marvel. Saviez-vous que la pochette intérieure de Ballbreaker est signée Marvel Comics? Celà a-t-il été une source d'inspiration? (l'interview a été réalisée avant l'annonce de la participation d'AC/DC à la BO d'Ion Man)

Oui, je savais pour Ballbreaker mais cela n'a pas été une source d'inspiration

- Angus porte-t-il une camisole de force ?

Oui. Voir plus haut.

- Avez vous parlé directement au groupe pendant votre travail sur la pochette? Nous savons qu'Angus aime particulièrement le dessin et l'art en général.

J'ai uniquement parlé à Angus et aux autres membres du groupe après avoir finalisé mon travail, lorsque je les ai vus à Londres alors que je supervisais la session photo du livret intérieur. J'ai eu une grande conversation avec Angus à propos de l'art et je sais qu'il aime toujours autant peindre et dessiner. Je ne peux pas révéler ce que nous nous sommes dit pour autant. Cela restera entre nous ahahahha

- Sur qui reposait l'accord final sur votre travail ?

Columbia Records, le Management d'AC/DC et les Boys.

- Combien de temps la pochette de Black Ice vous a-t-elle pris ?

ce fut long.. vraiment long. Presque six mois. A la fin, nous avions au moins une centaine de pochettes possibles. Ma préférée était un sketch montrant Angus habillé en King Kong détruisant un entrepôt ferroviaire. C'était à l'époque ou l'album s'appelait "Runaway Train"

- Etes vous d'accord avec cette déclaration de Bob Defrin, créateur du logo AC/DC: une bonne pochette ne fait pas un bon album, mais une mauvaise pochette peut tuer un album.

Oui, clairement

-Un message particulier à highwaytoacdc.com et à ses membres ?

Merci pour votre soutien et votre fidélité !


Vous pouvez retrouver tout le travail de Joshua Marc Levy sur son site.


about_03.jpg