Temoignages

Le Bourget 4 decembre 1982, Souvenirs de Fastalain

04.12.1982.jpg

Matin du 04 décembre apres des semaines d'attentes et de discussions entre copains au lycée le grand jour est arrivé :lol: Merde quelle tenue porter ce soir ? Dehors il fait un froid de canard, veste à patchs ou bien le perfecto ? Bon, la veste, un sweet, une paire d'adidas et c'est parti ... Habitant le sud Parisien, pas évident de me rendre en banlieue nord Parisienne à 16 piges ... Je réquisitionne mon père et sa bagnole.... Nous partons récupèrer mon pote Stéphane (ami de toujours et fidèle des boys ) et nous voilà en route pour Le Bourget. Arrivée vers 14h00, mon père nous dépose et passera nous reprendre le soir après la fête (cool le paternel !!!).

Sur place y'a déja du monde, merde va falloir jouer des coudes pour rentrer les premiers !! Quatre longues heures à attendre dehors à se geler les c......s Un service d'ordre KCP super sympa avec de gentils bergers Allemands assure la sécurité, derrière nous la foule grossit et pousse fort, un grillage cède et des mecs se retrouvent par-terre (moi y compris ), KCP fait gronder ses chiens et tout rentre dans l'ordre 18h00, ouverture des portes, des mecs pleurent !! Et oui il faut abandonner les bracelets à pointes à la Judas Priest pour rentrer (ils ne seront pas perdus pour tout le monde )... Ouf nous sommes dedans, un tour vite fait aux wc, un sandwich/coca , une clope et mon pote et moi commençons notre fourbe, lente et rusée remontée vers la scène .... Voilà, 5eme rang plein axe au milieu de la scène , cool !! Ambiance relax, bande son Scorpion, blues, test son, et ....20h00 extinction des lumières

Y&T déboule pour son set, grosse attaque, un Rock Ricain musclé et mélodieux période album Black Tiger, derrière nous les mecs poussent méchant !! J'ai bien aimé ce groupe, super son, lights, chant et morceaux.

paris82_00.jpg20h40 merci les Ricains mais nous sommes là pour les Australiens :mrgreen: Merde il fait super chaud, les roadies balancent des bouteilles de flotte dans la foule , y'en a même un qui lance de l'eau à l'aide d'un sceau et ce dernier termine dans la tronche d'un gars dans la fosse .

21h00 ....La lumière s'éteint , la cloche résonne, c'est parti ; En une seconde j'avance de 5 mètres, c'est la folie ... Angus , Brian puis Malcolm , Phil et Cliff apparaissent là devant moi à 4 ou 5 mètres Je suis en transe, balloté comme une coquille de noix dans cette marée humaine. Un son superbe, rien à voir avec Bercy.... Putain ils sont là devant moi en chair et en os, j'arrive pas à y croire, c'est encore plus fort que dans mes rêves. Angus est vraiment fou, aujourd'hui encore je ne pige pas comment il fait pour jouer si juste et avec ce groove en bougeant de la sorte.....Le talent, l'excellence, et la passion assurément. Brian harangue la foule et communique sa bonne humeur, derrière c'est du costaud, rythmique en béton, Angus peut s'éclater et nous avec......

paris_002.jpgMon pote disparaît , il a paumé une pompe , je lui sauve la vie en le relevant avec sa godasse. Les titres s'enchainent à la vitesse d'un Rock'n'Roll Train. Dur de tenir entre les coups de coudes, les slams, les mecs imbibés, nous vivons un moment inoubliable. Tout le monde reprend The Jack, Angus nous montre bien son cul et non pas son slip Français à cette époque. Arrive le solo d'Angus dans le public, grosse furie, je vois partir mon pote comme un fou vers son Graal, il revient quelques instants plus tard les yeux exorbités, la dégaine mâchée, "Alain je l'ai touché !!!!! Harrrrghhhh", complétement dingue le pote.

For those commence, merde c'est bientôt la fin, la foule le sent également, nous redoublons de folie pour bien profiter de ces derniers instants de bonheur et le faire sentir aux boys, l'ambiance est électrique, les guitares explosent, les Marshall sentent le cramé, Brian exulte .....

Good night Parisssss...........C'est terminé.. Les lumières se rallument, un mélange de sueur, de clope et de brûlé flotte dans l'air, pas de doutes nous étions bien en enfer ce soir.

Les oreilles en vrac, les pieds endoloris, mon pote Steph et moi sortons de la salle complètement cassés mais heureux comme des gosses (que nous étions d'ailleurs). Tout le monde est rincé et étrangement calme.

Mon père attend un peu à l'écart pas très rassuré par ces hordes de chevelus, nous nous engouffrons dans la voiture, surpris il nous regarde et dit "tient il pleut, vous êtes trempés !!"

Non pa , nous étions juste au concert d'AC/DC , tu sais ceux qui te cassent les oreilles à la maison !!! Le pauvre , c'était pas fini.................

Fastalain