Concerts

2009/06/19 - DNK, Copenhague, Parken

Danemark.gif Capture17.jpg

Cap sur le Danemark, le plus petit des pays scandinaves, est composé de plusieurs îles dont les plus importantes sont la Sealand, la Fionie et le Jutland.

C’est un pays que les voyageurs pressés, traversé parfois trop rapidement, assurément à tort. Le Danemark recèle aussi bien des merveilles écologiques, et les Danois comptent parmi les plus vivants et les plus chaleureux des Scandinaves.

Il faut prendre le temps de découvrir ce pays qui, s’il n’offre pas de grandes curiosités naturelles, en propose des milliers d’autres, plus discrètes, au détour de chaque chemin, de chaque ville. Il faut le sillonner en vélo sur ses centaines de kilomètres de pistes cyclables, et s'imprégner de cette nature, si douce et si tonique à la fois

Copenhague, capitale du pays, doit son nom danois, København, à la déformation de Købmandshavn, "le port des commerçants", qui rappelle sa position stratégique à l'entrée de la mer Baltique.

C.jpg

Copenhague est la ville du parlement national, du gouvernement et de la monarchie danoise, dont les sièges sont implantés au cœur de la ville. Le premier fort fut bâti dans la ville en 1167. La ville compte 509 861 habitants (janvier 2008). Néanmoins, le nom de Copenhague est généralement donné à l'ensemble du comté de Copenhague, qui regroupe 1 645 825 d'habitants (janvier 2008).

Copenhague se résume, pour beaucoup, à une unique image: celle de la Petite Sirène d'Andersen amarrée à son rocher, le regard nostalgique tourné vers le port et la mer. À s'y promener, jour après jour, la capitale danoise révèle toutefois bien d'autres cartes postales : un palais royal animé par une relève de la garde, des châteaux, une architecture souvent solennelle, de larges avenues, des quais aux maisons colorées. La mer, les canaux sont omniprésents, rappelant sans cesse la présence de la mer Baltique.

sirene.jpg


À la fois centre économique et culturel du pays, Copenhague est résolument moderne et tournée vers l'avenir. La ville s'est révélée pionnière en bien des domaines: centre du design nordique, de la contre-culture à Christiania, un quartier réputé pour son esprit de tolérance, elle a inventé les rues piétonnes, le prêt de vélos - et perfectionné la qualité de vie, serait-on tenté de dire...

Dynamique, jeune, bercée par les notes des musiciens de rue, elle s'imprègne chaque été d'un grand bol d'air, en attendant le retour de la saison froide, qui oblige à regagner les intérieurs...

AC/DC rendra visite à la ville pour la première en 1977, pour deux concerts en avril puis en septembre. La date de 1980 en plein Back in Black Tour ayant été annulée, la scène n'entrait pas dans la petite salle du Odd Fellow (!), la capitale danoise ne reverra AC/DC qu'en 1986, puis en 1991(Monsters of Rock) et 1996.







AC/DC Jailbreak Denmark 1991

19.jpg


Il s'agit donc ce soir de vrais retrouvailles entre le Danemark et AC/DC, au Parken Stadium, construit entre 1990 et 1992, et récemment agrandi pour accueillir jusqu'à 43 000 personnes. Il est le stade-résident de l'Équipe du Danemark de football pour ses matchs internationaux à domicile et du club de football danois le FC Copenhague.

Le concert est sold out, on peut le comprendre...35.000 personnes seront au rendez vous. Go AC/DC, go !

Parken__Copenhague_.jpg
5915.jpg

- Média



- Review et photos


- Set list

  • "Rock 'n' Roll Train"
  • "Hell Ain't a Bad Place To Be"
  • Back in Black
  • "Big Jack"
  • "Dirty Deeds Done Dirt Cheap"
  • "Shot down in Flames"
  • "Thunderstruck"
  • "Black Ice"
  • "The Jack"
  • "Hells Bells"
  • "Shoot To Thrill"
  • "War Machine"
  • "Dog eat Dog"
  • "Anything Goes"
  • "You Shook Me All Night Long"
  • "T.N.T."
  • "Whole Lotta Rosie"
  • "Let There Be Rock"

Encore:



AC/DC - Thunderstruck
Réagissez sur le forum