Discographie

Little lover

Auteurs : A. Young - M. Young - B. Scott

S1 Saw you in the front row, moving to the beat
(Just movin' and groovin')
Killed me when I saw the wet patch on your seat
(Was it Coca Cola ?)
Oh baby, I hope you liked the show
When the band said good night
I had to say hello

CHORUS:
Little lover, I can't get you off my mind (no)
Little lover, I've been trying hard to find
Someone like you

S2 Oh baby, you sure looked sweet
(Cruisin')
A leg either side of my motorcycle seat
(Just oozin')
Could have been a nightmare, could have been a dream
But on my way home, baby
I thought I heard you scream

Little lover, I can't get you off my mind
Little Lover, I've been trying hard to find
someone to give me the things that I need, ow!

S3 You had my picture on your bedroom wall
(Next to Gary Glitter)
I was standing on the stage playing rock 'n' roll
(I was a guitar picker)
Never had a record, never had a hit
Oh baby, you didn't mind a bit

CHORUS

Baby I know you're a -
Little lover

Line.jpg

Petite chérie

1. Je t'ai aperçue au premier rang
Tu bougeais au rythme de la musique
(tu bougeais, et tu te trémoussais)
Ca m'a tué quand j'ai vu la tache humide
Sur ton siège (Etait-ce du coca ?)
Oh ma petite, j'espère que tu as aimé le show
Quand le groupe a dit bonne nuit
Fallait que je dise hello !

Petite chérie, j'arrive pas à t'oublier
J'ai tout fait pour trouver quelqu'un comme toi

2. Oh petite, c'est sûr que t'es une beauté
(en goguette)
Une jambe de part et d'autre
De la selle de ma moto
(Et ça suintait)
Etait-ce un cauchemar, etait-ce un rêve
Mais sur le chemin du retour, petite
J'ai cru t'entendre crier

REF

3. Tu avais ma photo
Sur les murs de ta chambre
(à côté de Gary Glitter)
J'étais sur scène
Je jouais du rock
(j'etais un tireur de guitare)
J'ai jamais eu de disque, jamais eu de tube
Mais chérie, ça t'a pas dérangée le moins du monde

Line.jpg

Commentaire :

La première strophe, assez peu « ronsardienne », évoque de façon parodique le moment de « l 'inamoramento », l'amour naissant, le coup de foudre si vous préférez. Bon est « tué » (killed), transporté ... mais par la tache humide sur le siège de la belle. Le gag est complet avec la question faussement naïve (« was it coca-cola », ben voyons ... qu'est-ce que ça peut bien être d'autre ?). On retrouve ce principe de la sécrétion avec le verbe « oozin' », S2 (celle où il est question du motorcycle seat). Mignonne allons voir si la tache humide sur ton siège ...

Le refrain, pas si anodin, évoque la nostalgie bonscottienne de la groupie en question, qui reste une sorte de référence dans sa vie. Sous-entendu salace: une petite merveille comme toi, je la cherche tous les jours (et peut-être notamment en m'accouplant à qui mieux mieux pour trouver aussi bien). Mais il y a là aussi de la tendresse pour cet amour sans doute fugace, mais qui a compté pour lui. Nous savons tous à quel point Bon pouvait être volage en actes et fidèle en sentiments (affectueux).

La S2 relève d'un comique de sous-entendu du même ordre. La fausse naiveté de Bon est poussée à son comble: il a peut-être rêvé, mais il a cru entendre la petite chérie pousser des cris ... alors qu'elle était assise à califourchon sur sa moto (gros plan sur les jambes, et implicitement ce qu'il y a sur la siège de la moto, appelons ça une métonymie implicite (métonymie: fait d'évoquer qqch en désignant un élément juxtaposé, ah bon, quel élément juxtaposé ?)! Ah ... pourquoi elle crie ? Pourquoi elle « suinte » ? Ca alors ...

Ma strophe préférée est incontestablement la dernière (S3): après les fantasmes de rockstar libidineuse, voilà un clin d'oeil typique de Bon; on commence dans l'autodérision: « You had my picture on your bedroom wall, next to Gary Glitter » = l'idole glam du début des années 70; alors, Bon, on se prend pour une popstar (on est en 1975, le groupe débute) ?

Mais non: la pointe est dans les ultimes paroles, puisque ce qui motive la groupie, ce n'est pas la musique, les tubes, les disques d'or, mais ... devinez quoi (Never had a record, never had a hit /ooh baby, you didn't mind a bit ...) ...
Alors quoi, vous n'avez pas deviné ? Bande de cancres !

Iangillan