Concerts

2009/04/14-16 - GBR, Londres, O2 Arena


Pages associées

carte.jpg



union_jack.jpeg

C'est plus de cinq ans après les derniers coups de canon au Carling Hammersmith qu'AC/DC revient enfin à Londres, une ville indissociable de son histoire. Ce sera requinqués d'une bonne dizaine de jour de repos que les Boys entameront leurs deux soirs à l'O2 Arena. Et si le groupe s'accorde une si longue pause, la localisation de Londres n'y est surement pas pour rien. A quelques miles de la résidence de Malcolm, à une heure de vol de Newcastle et à peine plus de la Hollande.. Qui osera prétendre qu'un petit break n'est pas mérité.. Et qui osera croire qu'ils en profiteront pour réviser un petit classique? (l'espoir, c'est important..)

Sans_titre-1_copie.jpg

C'est en avril 1976 qu'AC/DC débarque pour la première fois au Royaume-Uni, la soirée du 23 Avril au Red Cow à Londres constituant leur deuxième prestation sur le sol britannique. Angus a souvent déclaré qu'ils sont arrivés en Angleterre sans aucune illusion d'y être accueillis en phénomènes, et qu'ils savaient qu'il faudrait y appliquer la bonne vieille recette de l'écumage des bars et des nuits transpirantes pour y faire son trou, comme en Australie. A cette époque, les clubs de Londres à conquérir s'appellent le Marquee, le Red Cow, le Roxy. Il ne faut pas longtemps à AC/DC pour devenir résidents plusieurs soirs de la semaine au Marquee Club.

C'est d'ailleurs lors de l'été 76, que ce fan français, déboussolé de la prestation qu'il venait de vivre pendant ses vacances outre manche, alla de lui même sur la palier de Rock'n'Folk (chose inédite selon Philippe Manoeuvre) leur expliquer ce qu'il venait de voir. Quelques mois plus tard, après avoir joué au Red Cow, au Marquee, au Wimbledon Theatre, au Nashville, au Dingwalls etc.. le groupe se retrouve sur les planches du Reading Summer Festival. AC/DC s'est forgé une telle identité qu'ils peuvent se permettre quelques mois plus tard, d'aller à contre courant de la mode punk naissante, on repense tous à cette interview de Bon Scott en 1977, raillant le punk et ré-affirmant AC/DC comme du simple Rock'n'roll.

marquee.jpg Live_1976_-_007_-_Reading.jpg














Au fil des années, Londres est devenue une deuxième maison pour le groupe, ses succès, son histoire y sont liés : on peut citer les premiers enregistrement au Maida Valle Studios pour les BBC sessions de 76, le concert filmé au Golden Green Hyppodrome, l'enregistrement d'Highway to Hell aux Roundhouse Studios, la nuit fatale à Bon, l'audition de Brian Johnson et les premiers pas de ce dernier, les VH1 sessions de 1996, le concert du 21 Octobre 2003 au Carling Hammersmith etc..

londres_79.jpg

Et pourtant, après avoir écumé toute la ville, c'est dans une nouvelle salle, la O2 Arena (construite en 1999 à l'occasion de l'entrée dans le 3ème millénaire) que le groupe se produire. Originellement appelé le Dôme du Millénaire, il fût renommé O2 Arena, quand le géant des Telecom décidé d'investir dans sa modernisation, lui donnant la possibilité d'accueillir désormais des manifestations musicales. C'est Bon Jovi qui s'y produit pour la première fois en Juin 2007. L'Arena est également connue pour avoir accueilli le concert de re-formation de Led Zeppelin le 10 décembre 2007. En configuration concert, la salle peut accueillir environ 20.000 personnes faisant d'elle une des plus grosses salles de concert en Europe.


14et16.04.09_04.jpg 14et16.04.09_06.jpg



















Tout comme partout en Europe, il n'a fallu que quelques minutes pour vendre intégralement les deux dates. Go AC/DC, go !

6017.jpeg.jpg

- Média:


- Photos du 14/04 :


- Photos du 16/04


- Review 14/04:


- Rewiew 16/04 :


acdc8.jpg

3448404313_9e5170477c.jpg


AC/DC - O2 Arena, London 14/04 - Rosie

AC/DC - Highway to hell - London 16/04/2009
Réagissez sur le forum