Interviews

Fin Costello Interview pour H2ACDC.COM (Novembre 2011)

- Hi Fin ,Quand avez-vous commencé votre carrière de Photographe ?rock_photographer.jpg

Je m'y suis intéressé pour la première fois en 1967 alors que je travaillais dans le fret maritime. J'ai ensuite rejoint une université spécialisée dans le photojournalisme, à Londres, en 1968. Pendant mes études, j'ai eu mes premières publications de photos dans des magazines et des journaux.

- Quel matériel utilisiez-vous à cet époque là ?

Etant étudiant, j'étais fauché donc mon matériel était très basique au début. J'utilisais des marques telles que Prakitka, Pentax, Nikon et parfois Leica ou Hassleblad.

- Quand avez-vous entendu AC/DC pour la première fois ?

au milieu des années 70. Je travaillais beaucoup avec Warner Bros Records à l'époque et ils étaient chez eux. La responsable des relations publiques (Moira Bellas) m'en a parlé mais ce n'est qu'en 1979 que je les ai photographiés.

- Pouvez-vous nous indiquer quand et moment cette session photo a été organisée ? Cela faisait-il partie d'un projet particulier ?

acdc_back.jpg

C'était pour la couverture de " Girls Got Rhythm ". C'était le tout dernier shoot photos réalisé dans mon studio de Camden Town avant que je change pour un studio à Islington. Nous avions fait une mise en place dans le studio pour une session avec " the Tourists " qui a finalement été reportée et on ne pouvait pas faire ça ailleurs que dans ce studio là. La mise en place comprenait un mur en verre qui devait être la pièce maîtresse de la jacquette de leur album "Reality Effect" (en référence à un tableau de Jason Pollock). J'ai finalement tout utilisé pour la session photo avec AC/DC car Bon n'arrêtait pas de me demander si on pouvait se laisser aller et mettre de la peinture partout puisque le studio aller fermer quoi qu'il en soit..

- Quelles furent vos premières impressions quand vous avez rencontré le groupe ? des anecdotes ?

Ils étaient très calmes et hormis Bon, très peu bavards. Après quelques bouteilles de vins descendues pendant que je m'occupais de réaliser la photo d'Angus avec la guitare en feu qui a ensuite été utilisée comme accessoire pour une session photo des " Boomtown Rats " quelques jours après, ils se sont laissé aller et ont commencé à prendre du plaisir.

- Les membres d'AC/DC ne sont pas connus pour aimer être sous les feux des projecteurs quand ils ne sont pas sur scène.. comment vous y êtes vous pris ?

je pense que comme j'avais déjà photographié des groupes comme les Rolling Stones, Rush, Deep Purple, etc.. ils avaient confiance en moi et savaient que je ne renverrai pas une image erronée. Le vin a également aidé et mes assistants et moi avons en fait pris beaucoup de plaisir.

- Nous nous doutons que vous n'avez pas eu le temps de vraiment faire connaissance avec le groupe mais vos photos, pour autant, montrent leurs personnalités. Bon a l'air d'aimer l'appareil photo autant que Phil et Cliff ont l'air de le détester… Avez-vous immédiatement vu qu'il fallait mettre Bon et Angus au premier plan ?

De par mon expérience je peux vous dire que la majorité d'artistes de scène n'aiment pas les sessions photo mais vous devez garder en tête qu'il s'agissait là du début de leurs carrière, et qu'ils n'avaient pas énormément d'expérience à ce niveau là. Angus et Bon étaient des leaders naturels, c'était facile pour eux.

- Savez-vous que vous êtes l'auteur d'une des toutes premières photos montrant Angus sur les épaules de Bon? Posture devenue plus tard un classique

AC/DC 1979/1980.Last shoot with Bon Scott.© fin Costello 2002

Je l'ignorais. Je ne les ai jamais photographié live. Ce fut la seule fois que je les ai rencontrés.

- Pourquoi avoir choisi la couleur pour ces photos ?

A chaque fois que j'en ai eu l'opportunité, j'ai toujours fais les deux. Noir et Blanc et couleur. Certaines marchent mieux en noir et blanc qu'en couleur. Personnellement, je préfère le noir et blanc. Mais ici, je répondais à une demande spécifique pour une jacquette, donc je ne faisais pas totalement ce que je voulais.

- Quel est le secret, pour un photographe, pour photographier AC/DC en live et capturer l'énergie qu'il en ressort ?

Je ne les ai jamais photographié en live à l'inverse de groupes comme les Stones, Led Zeepelin ou Rush. Mais pour moi, l'un des secrets est de connaitre leur musique, déjà. Cela vous permet de mieux anticiper. J'ai toujours eu la chance de choisir les groupes avec lesquels je voulais travailler et refuser les autres. Ca a rendu les chose plus faciles pour moi..

- Est-ce compliqué de photographier Angus à cause de sa mobilité? faut-il adapter le matériel ?

ACDC_Poster.jpg

C'est pareil que Jagger ou Plant je suppose. Ils ont des "tics" scéniques et quand vous les connaissez, c'est plus facile. J'ai toujours pris la peine d'aller voir un groupe sur scène avant de le photographier. J'ai jamais utilisé de zoom. J'avais 2 Nikon F2 avec un objectif de 35 et un objectif de 105 hormis lorsqu'un plus grand champ était nécessaire. Moins vous avez de matériel, plus vous vous concentrez sur votre travail.

- Existe-t-il des photos de cette session qui n'ont jamais été publiées pour une raison ou une autre? vous nous les montreriez ?

Bien sûr qu'il en existe mais celles qui ont été publiées sont celles qui ont été choisies et c'est pour cela que je ne souhaite pas montrer les autres. Si elles ont été choisies, c'est pour une raison, et il faut respecter cela. Si elles n'étaient pas bonnes à l'époque, elles ne le seront pas plus aujourd'hui.

- Quels sont vos meilleurs souvenirs de photographe ?

Il y en a eu beaucoup pendant toutes ces années. Je pense que mon meilleur souvenir fut de voir ma première photo publiée. Et j'ai toujours le frisson quand je vois une de mes photos publiée.

- Quels sont vos projets actuellement ?

Je ne photographie plus les musiciens à l'exception de copains. J'ai participé à une exposition de photos de musiciens et en ce moment, je photographie la vie sous les grandes profondeurs de la mer Trawlermen au sud de l'Irlande.

- Avez-vous un message particulier pour highwaytoacdc.com ?

Aimez la musique et pas qu'AC/DC. Il y a énormément de choses de qualité, partout. J'ai eu une chance inouïe de pouvoir être témoin de cela et de pouvoir en vivre.

Merci Fin pour cette interview.

ACDC2.jpg