Concerts

2009/01/13 - USA, Saint-Louis, Scottrade Center

carte.jpg



Quand AC/DC arrive en ville, l'occasion est toujours donnée de se retourner un instant et de se souvenir des groupes et des lieux sur lesquels la bande à Angus a laissé son empreinte... Saint-Louis, ville du Missouri (capitale Jefferson City), nommée ainsi d'après Louis IX de France, 18e plus grande agglomération des États-Unis avec ses 2,8 millions d'habitants en 2005, n'échappe pas à la règle.

Première apparition du groupe dans la ville le 9 aout 1977, au club "Mississippi Nights", haut lieu rock 'n roll de la ville aujourd'hui fermé, pour un concert gratuit en ouverture d'un combo demeuré plutôt obscure, "Roto (the Wonder Band)". Nouvelle date le 1er juillet 1979, AC/DC ouvrant pour Triumph, groupe de rock canadien toujours en activité, qui a connu la célébrité à la fin des années 1970 et durant les années 1980.


Records.jpg

Midnight_Flyer.jpgPour le Back in Black Tour le 18 septembre 1980, au Kiel Opera House, AC/DC est en tête d'affiche, et c'est Spider, groupe US originaire de New York qui ouvre les hostilités. Le 26 Novembre 1981, au Checkerdome, c'est le groupe anglais Midnight Flyer, dont le premier album éponyme parait cette année là qui ouvre pour AC/DC. Son leader est la chanteuse Maggie Bell, chanteuse écossaise remarquable considérée à l'époque comme la réponse anglaise de Janis Joplin, qui apparait excusez du peu sur l'opéra rock "Tommy" des Who ("Smash the Mirror", version orchestrale de 1972 avec le London Symphony Orchestra). C'est une des premières, aussi, à signer un contrat avec Swan Song Records, le label de disque indépendant créé par les membres de Led Zeppelin.

Le batteur du groupe, Dave Dowle, rapporte l'anecdote suivante : "La raison pour laquelle nous avons eu la chance de décorocher cette première partie est que je répétais des chansons de ma compostion dans un petit studio de Londres, le John Henry's. C'était un petit studio de répetition. Malcolm Young y allait aussi, quand je n'y étais pas moi même. Il a entendu nos bandes et cela lui a plu..."


Le groupe a joué à Saint Louis sur toutes ses tournées suivantes, en 1983, 1985, 1986 et 1988. Puis en 1990, à deux reprises en 1996 et la dernière fois le 5 septembre 2000.


salle.jpg

Le Scottrade Center (anciennement Kiel Center et Savvis Center, surnommé The House that Brett Hull Built) salle omnisports située dans le centre de Saint-Louis, offre une capacité en concert de 22.000 places.

venue.jpg

- Review

- Photos


Saint_Louis_angus.jpg

- Setlist :

  • "Rock 'n' Roll Train"
  • "Hell Ain't a Bad Place To Be"
  • "Back In Black"
  • "Big Jack"
  • "Dirty Deeds Done Dirt Cheap"
  • "Thunderstruck"
  • "Black Ice"
  • "The Jack"
  • "Hells Bells"
  • "Shoot To Thrill"
  • "War Machine"
  • "Anything Goes"
  • "You Shook Me All Night Long"
  • "T.N.T."
  • "Whole Lotta Rosie"
  • "Let There Be Rock"

Encore:

  • "Highway To Hell"
  • "For Those About To Rock (We Salute You)"

For Those About to Rock (We Salute You)
Réagissez sur le forum