Concerts

2009/01/05 - USA, Cleveland, Quicken Loans Arena

carte.jpg
Les vacances sont terminées. Le Black Ice Tour continue là où il a commencé en octobre 2008 et s'est achevé le 21 décembre, sur le continent nord-américain. Et dans un mois et demi : l'Europe ! Des évolutions à attendre dans la set list où faudra t'il attendre le vieux continent ?
Cleveland, 480.000 habitants, est une ville du Middle West des États-Unis située sur la rive sud du lac Érié, dans l'État de l'Ohio. AC/DC se produit dans cette ville dès sa première tournée aux USA en 1977. D'abord au Cleveland Convention le 12 août, en ouverture de Michael Stanley, songwriter américain originaire de Cleveland. Puis le 22 de ce mois, au Agora Ballroom. cleveland_1977.jpg
Le groupe ouvre alors pour Mink DeVille (leader Willy DeVille), un groupe de rock américain fondé en 1974 à San Francisco, et associé à la scène punk rock grandissante au CBGB's de New York. Le show des boys ce soir là est certes court (7 titres) mais tout bonnement explosif, en offrant des versions atomiques de Live Wire, She's Got Balls, Baby Please Don't Go et Rocker... Le concert constitue un bootleg indispensable pour tout fan qui se respecte...(version "Burning Balls"). 16.09.78.jpg


AC/DC est dès lors fidèle à Cleveland, est y revient le 16 septembre 78 (opener pour Thin Lizzy), le 20 mai 1979, date durant laquelle "Highway to Hell" est sans doute jouée pour la première fois nous apprend Arnaud Durieux, alors que l'album éponyme ne parait aux USA que fin juillet. Retour le 28 juillet 1979 au Lakefront Stadium, devant plus de 80.000 personnes, à l'occasion des World Series of Rock, AC/DC partageant l'affiche avec Aerosmith, Ted Nugent, Journey & Thin Lizzy. Ce sera le dernier show de Bon dans cette ville. Retour en 80 avec Brian (1er Octobre), puis sans discontinuer sur toutes les tournées suivantes du groupe (1981, 1983, 1985, 1988, 1990, 1991, 1996, 2000 et 2001).
1979.jpg
venue.jpg
Le show de ce soir n'est pas le premier qu'AC/DC donne dans cette salle, enfin presque. Explications. Le bâtiment porta longtemps le nom de Gund Arena, construite pour remplacer le Richfield Coliseum où AC/DC joua dès 1981, en l'honneur de Gordon Gund, ancien propriétaire des Cavaliers de Cleveland et qui avait payé $14 millions de dollars pour les droits d'appellation sur 20 ans. Depuis 2005, la salle est baptisée Quicken Loans Arena. Ce soir, plus de 20.000 personnes attendent AC/DC pour cette première date 2009. Go AC/DC, go !

salle.jpg *Presse - Cleveland.com - Review et photos - Diaporama du show -Review


Thunderstruck in Cleveland

Let there be rock

Arrivée à l'Aéroport de Cleveland Cleveland.jpg

Set list...

  • Rock'n Roll Train
  • Hell Ain't a Bad Place to Be
  • Back in Black
  • Big Jack
  • Dirty Deeds Done Dirt Cheap
  • Thunderstruck
  • Black Ice
  • The Jack
  • Hell's Bells
  • Shoot to Thrill
  • War Machine
  • Anything Goes
  • You Shook Me All Night Long
  • T.N.T.
  • Whole Lotta Rosie
  • Let There Be Rock
  • Highway to Hell
  • For Those About to Rock (We Salute You)
Réagissez sur le forum