Carnet de route US

2008/12/06-08 - USA, Los Angeles, The Forum

carte_1.jpg

Los Angeles... deuxième plus grande ville des États-Unis après New York, sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif, L.A., prononcé « èl é », avec une population de 4 millions d'habitants en 2007.

L.A., c'est le modèle et la préfiguration du développement des métropoles américaines. Tout d'abord, Los Angeles se caractérise par l'absence de véritable centre-ville. À leur arrivée, les nouvelles populations anglo-saxonnes et protestantes tiennent à se démarquer des populations hispanophones indigènes et la marque que ces derniers ont imprimé à la ville historique et construisent les quartiers de la ville avec une faible densité, afin de garder une proximité avec les espaces naturels et de centrer la vie sociale sur la cellule familiale dotée d'un espace domestique important. Cette conception de l'organisation urbaine ancra une logique de croissance illimitée de l'agglomération, qui fut rendue possible à mesure que les moyens de transports se multiplièrent et s'améliorèrent. Aujourd'hui, son extension en forme de tache d'huile en a fait une agglomération qui s'étend sur plus de 100 km du nord au sud.

Los Angeles est célèbre pour être le principal centre de production cinématographique aux États-Unis. Le nom d'Hollywood, le quartier dans lequel cette production a lieu, est devenu le synonyme mondial de cette industrie.

Prenons donc le temps de rapprocher l'histoire de cette ville mythique de celle d'AC/DC..

Wisky_A_Go_Go_.jpg

L'aventure commune débute en 1977, 3 dates en Août 1977 (29 au 31) au club Whisky A Go-Go, (une boîte de nuit qui se trouve à West Hollywood, sur le Sunset Strip. Nouvelle date le 13 juillet 1978, au Starwood, haut lieu du punk rock. Pas de concert en 1979 et 1980 à Los Angeles même, alors que le groupe quadrille la Californie (Fresno, San Diego, San Fransisco, Long Beach, Oakland...). Retour en février 1982 pour 3 dates, d'abord au Inglewood Forum (21 et 22) puis au Sports Arena (le 23).

carte_2.jpg

Répétitions le 5 Octobre 1983 en vue du Flick of the Switch Tour, mais concert à Inglewood, la petite voisine, ville du sud-ouest du Comté de Los Angeles les 17 et 18 octobre et deux ans plus tard, même endroit, le 18 octobre 1985 !
ticket_83.jpg

Rien en 1986, mais la Californie est tout de même gâtée à la mi-aout avec des concerts à Sacramento, Irvine Meadows, San Diego et San Fransisco. Bis repitita en 1988, avec 8 dates dans l'Etat, dont deux dates les 22 et juin à Long Beach, qui n'est il est vrai qu'à 30 km de L.A... puis pour clôturer cette partie US du "Blow up your video Tour" (avec Stevie Young qui remplace Malcolm), un show à Inglewood au Forum, le 13 Novembre 1988.


Sans_titre_2.jpg
Même schéma californien ou presque en décembre 1990 (5 dates), puis en juin 1991, avec 6 dates dont une à Los Angeles, le 10 juin au Sports Arena. En 1996, avec le retour de Phil Rudd aux baguettes, le Ballbreaker Tour fait halte à L.A. le 1er février puis le 14, toujours au Forum (11 dates en tout en Californie). Enfin, en 2000 puis 2001, deux dates à Inglewwod et à Long Beach...

AC/DC et L.A. en 2008, 31 ans après le "Whisky A Go-Go", ce sera donc deux dates à Inglewwod, au Forum, capacité de 18.000 places, aujourd'hui la propriété d'une église américaine (Faithful Central Bible Church).

Le temps passe vite, encore 9 dates, et la tournée, pour 2008 en tout cas, s'achèvera... Elle reprendra de plus belle en janvier, toujours sur le continent nord-américain, avant l'Europe, et Oslo, dès le 18 Février.
Tiens en passant, un extrait de l'interview donnée le 3 décembre à L.A. par le chanteur du groupe "The Answer", Corman Neeson, qui ouvre pour AC/DC.

Corman_Neeson.jpg* Quelle est la chose la plus importante que vous avez apprise d’AC/DC en partageant autant de temps avec le groupe ?

"Apprendre comment... Ah, comme dire ?! Ils assurent pendant 2 heures, et ils butent le cul, du début à la fin (rires). 

Ces gars-là ont le rock dans la peau, et ils donnent 120% de la première chanson à la dernière seconde. Et il y a tellement de rebondissements que le public est totalement captivé.

Donc, de ce point de vue, nous sommes tournés vers l'avenir, et à chaque fois que nous sommes sur le point de nous produire devant vingt mille personnes, nous devons assurer pendant plus ou moins pendant une demi-heure de concert, sur une tournée de l'ampleur du «Black Ice Tour». Et ces gars sont un parfait exemple pour réussir à le faire !"


"Ladies and gentlemen ! The Alternating current / Direct current orchestra of Australia, AC/DC !"

venue.jpg

- Review et photos Los Angeles Times - AC/DC Tears the Roof of the Forum (review + galerie photos) - Los Angeles Times


AC/DC @ The L.A. Forum "Back in Black"

Set list...

  • Rock'n Roll Train
  • Hell Ain't a Bad Place to Be
  • Back in Black
  • Big Jack
  • Dirty Deeds Done Dirt Cheap
  • Thunderstruck
  • Black Ice
  • The Jack
  • Hell's Bells
  • Shoot to Thrill
  • War Machine
  • Anything Goes
  • You Shook Me All Night Long
  • T.N.T.
  • Whole Lotta Rosie
  • Let There Be Rock
  • Highway to Hell
  • For Those About to Rock (We Salute You)
Réagissez sur le forum


Retour au carnet de route