Paroles et Traductions

Soul Stripper

Auteurs : A. Young - M. Young

Well, I met her in the garden
Underneath that old apple tree
Sitting with a handful of flowers
Looking as cool as can be
We talked away a couple of hours
Then she laid her hand on my lap
Oh, I thought I got to be dreaming
I didn't know I fell in her trap

Then she made me say things I didn't want to say
Then she made me play games I didn't want to play
She was a soul stripper, she took my heart
Soul stripper, and tore me apart

She started moving nice and easy
Slowly getting into my spine
Killing off this nice little feeling
Ooooh, everyone she could find
And when she had me hollow and naked
That's when she put me down
Pulled out a knife and flashed it before me
Stuck it in and turned it around

Then she made me say things I didn't want to say
Then she made me play games I didn't want to play
She was a soul stripper, she took my heart
Soul stripper, and tore me apart 

La Voleuse d'Âmes

(écrit par les frères Young en 1974, ce morceau a bel et bien vu le jour en Février 1975. Pour résumer l'ambiance de ce morceau assez particulier dans l'histoire d'AC/DC.. nous nous référerons aux propos de Thierry Chatain qui dans son livre "AC/DC" le décrit comme "une jam très fluide permettant à Angus de s'exprimer en finesse." On notera également la présence de percussions qui ne sont pas sans singulariser ce morceau!)

Je l'ai rencontrée dans le jardin
Sous ce bon vieux pommier
Elle était là, assise, un bouquet de fleurs à la main,
Elle paraîssait très cool
On a causé durant 2 bonnes heures
Puis elle a posé sa main sur mes genoux
Oh, j'avais l'impression de rêver
Je ne voyais pas que je tombais dans son piège (1)

Puis elle m'a fait dire des choses que je ne voulais pas dire
Puis elle m'a fait jouer à des jeux auxquels je ne voulais pas jouer
C'était une voleuse d'âmes, elle a pris mon coeur
Voleuse d'âmes, elle a pris mon coeur
Voleuse d'âmes, et elle l'a brisé!

Elle se faisait des plus entreprenantes et des plus calines
Peu à peu elle s'emparait de moi
Détruisant cette douce petite sensation
Ah, je crois qu'elle est capable de connaître n'importe qui!
Et lorsqu'elle m'as vidé (2) et mis à nu
C'est là qu'elle m'a achevé
Elle a sorti un couteau qu'elle a fait briller sous mes yeux (3)
Elle l'a planté en moi, le retournant dans la plaie!

Refrain


(1) On le voit, les paroles sont un peu "fleurs bleues" sur les bords, mais elles annoncent l'innocence juvénile du personnage du morceau.
(2) Voilà, la demoiselle est passé à l'acte! Elle a vidé le personnage! (if you know what I mean?)
(3) Tout est sujet à interprétation! Ici, rien ne nous empêche de voir une symbolique phallique de par le couteau brillant! Auquel cas, nous ne sommes plus confrontés à une demoiselle, mais à un transexuel! Ce qui renforcerait l'innocence du personnage de ce morceau! Croyant être en compagnie d'une jeune fille, alors qu'un homme se dissimule derrière ce travestissement!