Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Tout sur chaque date de cette tournée, c'est ici qu'on en parle !
Avatar de l’utilisateur
Bedlam
 
Messages: 46
Inscrit le: 08 Jan 2010, 11:25
Localisation: Lausanne

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Bedlam » 11 Juin 2015, 18:37

Lors du concert du 5 juin à Zurich et de ma rencontre avec Blackice, Jul et Tag07, j’ai eu l’occasion de leur raconter la façon dont j’ai vécu le concert du 15 juin 2010 à Nice et ils m’ont encouragé à l’écrire ce que je fais aujourd’hui pour ceux que cela intéresse (encore)… pour moi, ce qui est relaté ci-dessous participe à faire de ce souvenir l’un des plus fort moments de ma vie.
Décembre 2009 : Il neige sur Genève… ma femme et moi nous précipitons à son travail à 6h30 pour disposer d’une bonne connexion afin d’obtenir des places via le site de GDP… quelques litres de sueur (froide) plus tard, la joie d’avoir obtenus 2 place en pelor pour le concert de Nice me transporte et je pars au travail l’esprit léger et euphorique. Ce sentiment d’être sur un petit nuage me bercera les jours et semaines suivantes… revoir les boys, enfin ! Après Paris et Bâle 2001, l’attente a été longue. Comme pour ma femme ce sera une grande première, j’organise tout aux p’tits oignons : vol easyjet (nous y reviendrons), hôtel, repérage sur googlemap de l’itinéraire entre l’aéroport et l’hôtel puis de l’hôtel au stade … bref arrivé en juin je suis fin prêt et la tension monte gentiment.

15 Juin 2010 : Le concert de berne le 8 juin m’ a bien mis en jambe et je ne tiens plus à l’idée de les revoir 1 semaine plus tard avec un public chaud comme la braise ce qui n’est pas une spécialité suisse… Je quitte le travail à 11h20, prends ma femme au passage et Go ! Voiture garée à l’aéroport, douane et guichet de sécurité passés sans encombre, nous nous retrouvons dans la salle d’embarquement avec une ribambelle de personne aux couleurs d’AC/DC. Le vol promet d’être rock (je reconnais les membres de « Ca va chier », un éminent groupe de reprise de qui vous savez et d’autre encore qui s’hydratent gentiment à la binouze avant d’embarquer)!
13h (heure approximative comme pour toutes les autres à venir) : C’est le départ, l’embarquement commence, ma chère et tendre passe devant le steward, je suis… et là… le steward me fait : « mais monsieur, votre carte d’identité est périmée depuis 1 semaine », moi : « gné ??? », lui : « vous ne pouvez pas embarquer ainsi, je suis désolé », moi oralement : « mais elle reste valable pour voyager en europe 6 mois après cette date ! », moi intérieurement : «bon il va pas commencer cet avorton tout d’orange vétu… il se rend compte du danger qu’il court, il sait ce que représentent les 4 lettres et l’éclair sur mon t-shirt ? Il est fou !!! ». Mais non, il n’en démordra pas et ne sera pas réduis en mimolette (le côté orange…) par mes soins car je me dis qu’il vaut mieux régler cette histoire à l’amiable et prendre un autre vol… Je dis à ma chère et tendre : « pas de soucis, je vais faire un passeport provisoire et prends le prochain vol… tu as tous les documents dans la valise, tu passes à l’hotel et on se retrouve au stade dans la queue pour la pelor… Elle embarque donc la valise et me laisse partir en direction des douanes…
13h30 : je m’explique aux douaniers, ils sont super (ce qui est à remarquer et si ils me lisent je les remercie encore profondément !!!) et me promettent de faire ca rapidos… bref tout roule et je respire enfin. Mais 10 minutes plus tard ils reviennent me dire qu’en 1994 mes parents avaient fait faire un passeport provisoire qu’ils n’ont jamais rendu… et qu’on ne peut pas en délivrer deux !
Je suis anéanti, en état de choc, sonné… j’hère dans les couloirs de l’aéroport en cherchant à reprendre mes esprits et me résigne à la seule conclusion possible… je ne serai pas à Nice ce soir ! J’appelle ma femme (qui a trouvé l’hotel), lui explique… même ton de résignation… je luis dis de bien profiter, d’oublier tout ca et lui donne quelques conseils de placement et de gestion des 15 premières minutes du concert…
14h : Je ressors de l’aéroport la mort dans l’âme pour me rendre compte que les clefs de la voiture et de la maison sont restées dans la valise partie vers Nice… la galère est désormais totale et j’ai les deux genoux à terre. Passage auprès de la femme de ménage qui a un double des clefs, retour laborieux en bus puis train puis à pied jusqu’à la maison … j’y suis vers 16h30. Le salon est silencieux… ca et là trainent des vestiges de nos préparatifs : CD, DVD et affaires éliminées de nos sacs.
16h40 : Par acquis de conscience, je cherche mon passeport pour en vérifier la date de validité (qui est forcément la même selon mes souvenirs puisque je crois les avoir faits en même temps) et que vois-je …. Il est VALABLE ! Un miracle… un vrai… merci p’tit Jesus, tous les saints, Boudha, Allah et leurs potes… j’avais totalement zappé avoir refait mon passeport après-coup ! Je claque la porte, cours cours cours avec mes jambes retrouvées jusqu’à la gare (2km), arrive en nage et choppe le premier train en direction de la ville puis change pour l’aéroport…. Entre temps, petit coup de tel à madame qui a pris place dans le stade, expliqué sa situation à des fans autour d’elle qui lui remonte le moral à coup d’apéro. J’apprends par la même occasion la dégradation de la météo et l’incertitude quant à la tenue du concert.
18h 30 : scène digne d’un film… je pénètre comme une furie dans le hall, observe le tableau des départs pour Nice et… second miracle… un vol part dans 15 minutes environ… je me rue au guichet (flybaboo pour ceux qui connaissent) et prend un ticket, je me fous du prix, d’être sur les genoux du pilote, sur l’aile ou dans les chiottes mais je VEUX un ticket… la dame du guichet n’oppose aucune résistance et me donne le graal moyennant un prix exorbitant que je terrais… sachez seulement que j’aurais pu aller bien bien plus loin que Nice pour cette somme !
19h : le vol part, je suis sur et dans les nuages ! Le vol est exécrable, cauchemardesque parmi les trous d’air, les éclairs, la pluie… thunderstruck ! Quoi, j’ai peur en avion ? Je suis habituellement crispé sur mon siège et fais tout pour essayer de me détendre ? Pas cette fois ci. Mon jet est un vaisseau d’acier venu droit de l’enfer, j’en suis le capitaine et il fend l’espace et le temps comme une flèche divine… rien ne peut m’arrêter, je suis invincible, je vais à Nice voir AC/DC !!!
20h : Arrivée à nice, les pneus crissent sur le tarmac, je suis debout ! « monsieur veuillez rester assis jusqu’à l’arrêt complet de l’appareil », la stewardesse a du me le dire une fois avant d’abandonner voyant que cela ne servait à rien… j’ai le plan d’accès au stade en tête, je me le remémore comme un skieur devant le portique du départ… GO ! Je cours, cours, COURS sous la pluie qui tombe drue… je fonce jusqu’au stade, je suis trempé…
20h20 : J’arrive devant les portes de la pelouse or… et me retrouve tout derrière une marée humaine. Petit coup de fil à madame qui a bien suivie mes indications et est, côté Cliff à 5-10m de la scène proche de l’avancée. Elle monte sur les épaules d’un de ses voisins et je la vois dépasser de la foule… je lui dis « ca va pas être possible, je ne passerai jamais, je suis tout derrière… un brin dépité, elle me dope en m’assénant : « tu es venu depuis Genève pour ca, pour nous, tu ne vas pas flancher maintenant ??? ». Je reprends mes esprits et débute ma traversée de la mer. Avec mes 2m, j’ai du déployer des trésors de diplomatie pour passer un à un les fans agglutinés devant moi qui n’appréciaient pas du tout de laisser passer quelqu’un et encore moins ce géant suant et trempé (ca ils l’étaient aussi…). En promettant de ne pas rester devant eux ils me laissent finalement tous passer et je rejoins ma bien aimée sans encombre. Le temps d’une embrassade, d’un énorme merci aux personnes l’ayant soutenus et l’écran s’allume laissant débuter le film d’intro.
Le concert fut historique, ca vous le savez déjà mais ces aventures me resteront gravées pour toujours et donneront à cette journée une saveur éternellement particulière…
Rock the blues away !
Alex
If you think it's easy doin' one night stands
Try playin' in a rock roll band
landslide a écrit:Angus, je le trouve terrible lorsqu'il fait son duck walk sur l'avancée, on dirait un enfant qui s'amuse à sauter dans les flaques d'eau
:clap:

Avatar de l’utilisateur
blackice
 
Messages: 1839
Inscrit le: 04 Juin 2009, 23:37
Localisation: Grenoble (Foot) 38

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar blackice » 11 Juin 2015, 20:57

Énorme. Merci pour cette tranche de vie ... le bon dieu du rock reconnait les siens !!

Quand je vois comment j'ai flippé comme un dingue dans le bus qui m'emmenait à Nice, avec la radio qui annonçait la possibilité de l'annulation, des bouchons pas possibles et de la flotte de partout sur l'autoroute, et une arrivée prévue à 17h pour finalement être en pelor pour l'intro de Slash ... ben c'est du pipi de chat à comparer car ton histoire est tout bonnement incroyable ...

Avec les "images", on a bien senti lorsque tu nous l'as raconté que cette aventure était un vrai beau et éternel souvenir, pour ce concert non moins immanquable.

PS à la modération : j'ai peur que ce topic n'attire point les foules et ce serait dommage de passer à côté de cette histoire ... possibilité de le mettre sous les lumières ???
Dernière édition par blackice le 11 Juin 2015, 21:52, édité 1 fois au total.
Ironie du moment. Alors que chez le patron, le cognitif a lâché, c’est l’affect de ses fans qui est mis à rude épreuve. C’était plus qu’un concert, c’était une plongée en chacun de nous. Et là, personne ne détient la vérité absolue. Arnukem.

Avatar de l’utilisateur
Judge Dan
Staff H2ACDC
 
Messages: 9683
Inscrit le: 05 Fév 2004, 05:16
Localisation: Hibiscus Island

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Judge Dan » 11 Juin 2015, 21:03

blackice a écrit:PS à la modération : j'ai peur que ce topic n'attire point les foules et ce serait dommage de passer à côté de cette histoire ... possibilité de le mettre sous les lumières ???


Ce sera un ticket "Lyon 84" pour la peine...

Ce sujet clignote en rouge comme les autres, il sera donc vu et lu. :D
By chiling woods I stand
A grimly sound of naked winds.

mattsg
 
Messages: 2859
Inscrit le: 07 Fév 2004, 15:47

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar mattsg » 11 Juin 2015, 21:07

Sacré témoignage Bedlam.

Nice reste pour moi aussi un concert qui m'a marqué et qui reste mon plus beau souvenir, tout a été réunit.

Avatar de l’utilisateur
godown67
 
Messages: 1119
Inscrit le: 12 Oct 2008, 10:56
Localisation: Lyon

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar godown67 » 11 Juin 2015, 21:07

Oh purée Bedlam ; on a régulièrement des belles reviews sur ce forum... mais celle-là est la plus dingue que j'ai lue ! Incroyable ! Je n'ose pas imaginer l'ascenseur émotionnel que tu as emprunté toute la journée !

Merci pour cette tranche de vie, c'est magique !
Je suis un gentleman ; c'est marqué sur la porte des chiottes.
Wallace Palès

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7663
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Jul' » 11 Juin 2015, 22:06

:clap: :clap: :clap:

Bedlam in Nizza !

Jul'.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
The King5934
 
Messages: 227
Inscrit le: 13 Fév 2011, 15:45
Localisation: Grand Nord

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar The King5934 » 12 Juin 2015, 09:34

Ca c'est pas un souvenir de pacotille...même si perso j'ai pas envie d'avoir le même, je te le laisse bien à toi :mrgreen:
Blackice: "King est une vraie gonzesse. Il est devant une billetterie comme une meuf dans une bijouterie"

Avatar de l’utilisateur
TheRazorsEdge
 
Messages: 347
Inscrit le: 11 Fév 2009, 23:02

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar TheRazorsEdge » 12 Juin 2015, 10:29

Puneze je suis pas passé par là pour rien ! Digne d un roman d aventure cette review :D merci d avoir partagé !
Stade de France 2009 Pelor
Stade de France 2010 Gradin puis Pelouse

Gilles51
 
Messages: 25
Inscrit le: 24 Déc 2014, 21:55

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Gilles51 » 12 Juin 2015, 12:23

Super review Bedlam. Tu détiens sans discussion possible la palme de l'aventure la plus incroyable arrivée, je pense, à un fan pour assister à un concert. Je pense que tu n'es pas prêt d'être battu et on pourrait presqu'en faire un film... Encore bravo pour cette belle aventure.

Avatar de l’utilisateur
Yoyo
 
Messages: 255
Inscrit le: 06 Nov 2013, 14:11
Localisation: Bordeaux

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Yoyo » 12 Juin 2015, 13:09

Excellent !!! Et puis comme bien souvent, les pires galères vécues font ensuite les meilleurs souvenirs !
Je me demande juste si j'aurais réussi comme toi à passer le premier barrage du stewart sans encombres :mrgreen:
Fabuleux ! :clap:
Angus Young: "That boy's got the devil in his fingers and the blues in her soul"

Avatar de l’utilisateur
ConanleMoloch
 
Messages: 2726
Inscrit le: 13 Jan 2005, 18:01
Localisation: Espagne

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar ConanleMoloch » 12 Juin 2015, 19:06

Super histoire, ça te laisse des souvenirs de dingue :/: :/: :/:
Daily Rock France : http://www.daily-rock.fr/

Riffraff a écrit:Toi tu dois adorer Les Stones .... Avec leur humilité déployée a chaque morceau. Et meme plusieurs fois par morceaux des fois, mais ca c'est les concerts privilégiés...

Avatar de l’utilisateur
Madi
 
Messages: 1685
Inscrit le: 05 Oct 2008, 16:38
Localisation: Nice

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Madi » 12 Juin 2015, 20:29

Voilà un topic qui remonte presque jour pour jour 5 ans après le concert !
Et ce n'est pas pour des souvenirs larmoyants !
Quelle ténacité pour arriver à ce chouette concert, Bravo ! :clap:
..La force du groupe sur H2AC-DC.com tu partageras...

Avatar de l’utilisateur
sandrine
 
Messages: 555
Inscrit le: 19 Juin 2009, 20:54
Localisation: Ivry sur Seine

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar sandrine » 16 Juin 2015, 20:38

Madi m'a dit :mrgreen: "Va lire le récit de Bedlam ! "
Oh la vache, je comprends pourquoi ! Quel récit, quelle aventure, c'est génial :D
Merci Bedlam pour cette tranche de vie, tu nous prouves qu'il ne faut jamais baisser les bras et y croire jusqu'au bout. Bravo ! :/:
" Ne pas chercher l'eau,chercher la soif ! "

Avatar de l’utilisateur
Badboy
 
Messages: 916
Inscrit le: 12 Août 2008, 21:44
Localisation: IdF

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Badboy » 17 Juin 2015, 12:13

:shock: :D Quelle épopée, mais quelle épopée !!! Ce récit m'inspire le respect et m'interpelle : qu'aurais-je fais à ta place ? Ces derniers temps, j'ai souvent eu envie de baisser les bras, mais à l'époque face à une telle adversité je crois que mon caractère de Bélier m'aurait entrainé dans la même obstination. D'ailleurs sur mes trente cinq dernières années de mélomanes j'ai fatalement eu quelques aventures aussi mais pas à ce degrés de folie !!!
"l’appétit vient en mangeant, la soif disparaît en buvant" - François Rabelais (un bien brave homme)
J'y étais : mon blog ;)

Avatar de l’utilisateur
Bedlam
 
Messages: 46
Inscrit le: 08 Jan 2010, 11:25
Localisation: Lausanne

Re: Nice, Stade Charles Ehrmann, 15 juin 2010 [CDR]

Messagepar Bedlam » 19 Juin 2015, 06:43

Wahoo !
Merci à tous pour vos messages, je dois dire qu'en écrivant ce post je ne m'attendais pas à autant de réponses et surtout pas à ces éloges !
Pour conjurer le sort, je me lance jeudi prochain à l'attaque de Berlin mais cette fois-ci avec une carte d'identité dûment contrôlée 1,2,... fois :lol:. En revanche ce sera toujours avec la participation sympathique d'easyjet et je promet de ne même pas tiquer si je reconnais le même steward à l'embarquement :slurp: !
Alex
If you think it's easy doin' one night stands
Try playin' in a rock roll band
landslide a écrit:Angus, je le trouve terrible lorsqu'il fait son duck walk sur l'avancée, on dirait un enfant qui s'amuse à sauter dans les flaques d'eau
:clap:

Précédent

Retour vers Black Ice World Tour

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités