Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Tout sur chaque date de cette tournée, c'est ici qu'on en parle !
Avatar de l’utilisateur
Ballbreaker73
 
Messages: 3207
Inscrit le: 07 Mai 2004, 15:54
Localisation: Fin fond de la Tarentaise !

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Ballbreaker73 » 24 Mai 2009, 18:54

Brian a l'air de fabuleusement prendre son pied. :D :hb:
AC/DC Fashion Tip : ignore it.
Get it right - then never change. Invent a logo, wear the same clothes, and make the same album ad infinitum.
By never being in, you'll, perversely, never be out.

Paix & Amour.

Avatar de l’utilisateur
atari
 
Messages: 236
Inscrit le: 07 Avr 2006, 08:05
Localisation: Nancy (54)

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar atari » 24 Mai 2009, 19:35

Blueberryblues a écrit:en réponse à atari... les bracelets étaient distribués jusqu'à 17h00 environ..ça ne veut pas dire que tu n'aurais pas pu rentrer dans la zone après, ça veut dire que tu n'aurais plus pu en sortir, pour aller pisser, visiter un stand de saucisses, ou acheter une bière par exemple..voilà..en même temps, avec ton ticket dans la poche, tout est négociable..


Ok, merci pour ces explications Blueberryblues, j'avais mal compris l'histoire des bracelets, c'était tout simple en fait. :wink:
Et merci Sydney d'avoir posté ces photos, elles sont vraiment magnifiques ! :shock:
15/10/00, Galaxie, Amnéville
27/02/09, Bercy, Paris
12/06/09, Stade de France, Saint Denis
18/06/10, Stade de France, Saint Denis
23/05/15, Stade de France, Saint Denis

Avatar de l’utilisateur
Bon&Brian
 
Messages: 898
Inscrit le: 08 Fév 2004, 20:17
Localisation: Luxembourg

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Bon&Brian » 24 Mai 2009, 20:42

Une nouvelle review pour ma part, cela signifie qu’un grand moment en terre étrangère vient à nouveau de se passer. Cette fois, c’est l’Allemagne que je m’apprête à rejoindre, et plus particulièrement Hockenheim. Il est 6h30 et je quitte Paris en train pour Karlsruhe. Grâce au TGV EST, il est désormais possible d’être en Allemagne en 3h. Karlsruhe est une ville qui a été reconstruite après la guerre car presque entièrement détruite. J’avais envie de voir cela de mes propres yeux, mais j’ai un timing à respecter…Le temps de prendre une douche rapide dans ma chambre d’hôtel, je retourne à la gare de Karlsruhe déjeuner et prendre un train pour Hockenheim. Dans la gare, j’ai souvent l’occasion de croiser des groupes de fans Allemands typiques : veste patchée, bière à la main. Certains me saluent, et comme je ne comprends pas un mot d’allemand, ils me baragouinent quelques phrases en anglais pour finir par des éclats de rire. Oui, l’allemand rit fort. Mais l’allemand est fort sympathique. Le train qui nous emmène à Hockenheim a des allures de Rock’N Roll Train, rempli de chevelus comme moi et de t-shirts AC/DC.

Arrivée sur place, on se sent un peu perdu. Hockenheim est une toute petite ville fleurie et plutôt agréable. Y’a-t-il un circuit de Formule 1 dans le coin ? C’est à se demander… Je décide donc de suivre certains groupes de fans. Tous les chemins mènent au Ring. Celui-ci se trouve en fait à l’autre bout, et plus j’avance, plus l’atmosphère est prenante. AC/DC résonne dans toute la ville, sur toutes les terrasses de cafés et les habitants sortent de chez eux. Ce n’est pas tous les jours que la population de la ville est multipliée par 10 !

Il m’a fallu une vingtaine de minutes pour traverser la ville et arriver près du circuit. Jul’ me contacte, il sera un peu en retard. J’en profite pour me balader au milieu des fans réunis dans une sorte de petit bois dans lequel ils y ont installé leurs tentes ou camionnettes. Ce concert a déjà des airs de festivals. Les sono se mélangent, et l’ambiance est festive. J’ai bien dû passer une petite heure avec eux, à déconner, essayer de faire une phrase correcte en allemand ou tout simplement gueuler HELLS BELLS en chœur.

L’entrée du Ring se trouve en fait de l’autre côté du bois. Il faut passer un pont au dessus de l’autoroute pour enfin apercevoir la grande tribune et au loin les deux grosses casquettes Angus. Même de très loin, cette scène est impressionnante. Les portes ouvriront à 16h, on patiente sur la piste derrière la scène. Le temps de prendre une petite bière et il est déjà l’heure. Ca se bouscule un peu, les gens courent pour avoir la meilleure place possible. Je décide d’attendre Jul’ qui était coincé derrière avec un ami à lui. Pas évident de se retrouver parmi tous ces gens pressés. Au niveau de la fosse, elle est divisée en 3 : le front of stage, la fosse « middle » et le reste. Il parait que le front of stage était réservé au fan club. On récupère alors un bracelet pour la fosse « middle » qui nous sera bien utile par la suite ! En effet, ces bracelets sont en nombre limité, premiers arrivés premiers servis !

L’attente se ne fait pas trop sentir. Un groupe d’allemands jouant dans un cover band viendra nous tenir compagnie. Le cover band en question s’appelle Problem Child et il me semblait avoir déjà entendu parler d’eux. On se pose donc sur l’herbe avec eux, la rencontre est plutôt sympa et animée !

AC/DC est prévu à 21h. Le temps est idéal. On a une très bonne vue à la fois de la scène, de la plateforme hydraulique et de l’avancée vers le public. Avec le couché de soleil derrière, cela permettra de faire de très belles photos ! Je ne parlerai pas des deux premières parties, Claudia Cane et The Answer. Je commence à m’en lasser, et il m’a semblé que eux aussi en avait un peu assez…

Entrée classique donc. Rock’N Roll Train donne le ton, et ça joue très fort. Il faut bien que ceux qui sont en tribune en aient aussi pour leur argent ! Angus s’avance légèrement pour le solo, il en faut peu pour enflammer un public ! Le set sera habituel ce soir, on s’en doute. Hell Ain’t A Bad Place To Be est idéalement placé pour lancer la machine. Les deux écrans géants sur les côtés sont vraiment immenses, on pourrait presque lire la marque de clopes de Phil. Brian est décidément le mec qui fout le feu, ses petits pas de danse eu milieu du public m’ont bien fait rire ! Il prend toujours un plaisir fou à être sur scène, et c’est sacrément bon de le revoir !!

Back In Black et Big Jack suivent de façon presque logique. Angus est impressionnant, je ne saurais bien décrire ce mouvement de doigt sur le solo de Big Jack, une sorte de glissé-remonté-repiqué-retourné. Jamais auparavant je n’avais vu ça. Et pourtant j’en ai vu des vidéos ! Ce truc m’a vraiment marqué ! Big Jack reste un sacré poids lourd, toujours aussi taillé pour la scène. On en prend plein les oreilles.

Dirty Deeds permet au public de sauter comme un seul homme, et Shot Down in Flames fera monter d’un cran supplémentaire l’atmosphère Rock’N Roll ! J’essaie de mitrailler les fois ou Brian s’avance vers le public, ciel orangé en fond. Hockenheim est vraiment particulier pour ça. Le site n’est pas fermé comme un stade et permet ce genre de clichés.

Arrive Thunderstruck avec une légère angoisse tout de même, lorsqu’Angus dos au public, prend tout son temps, s’essuie le front à plusieurs reprises puis en vient même à changer de guitare. Le morceau passera plutôt bien, pas de baisse de rythme visible sur l’intro et un public conquis.

Black Ice est un des moments que je préfère dans cette tournée. Rares sont ceux qui apprécient ce morceau, mais je crois que c’est un de ceux où l’ont voit le plus les deux frontmen prendre leur pied comme jamais. J’ai rarement vu Angus secoué autant la tête. J’adore !

Arrivent le classique strip tease et Hells Bells avec laquelle Brian me fait toujours autant peur lorsqu’il se met à courir et agrippe la corde. Angus, cheveux longs a l’air presque rajeuni.

La suite est des plus classiques avec parfois quelques détails un peu surprenant pour le fan d’AC/DC habitué au concert millimétré. Je n’avais jamais encore entendu Brian annoncer Shoot To Thrill. Anything Goes fait toujours un peu à part au milieu des autres titres et Brian m’a semblé faux sur tout le morceau. J’accroche moyen, c’était le moment de regarder un peu autour de soi et de constater qu’un fan complètement hystérique derrière moi était proche de la crise cardiaque. Les mimiques d’Angus me font marrer, lui a l’air vraiment à fond ! Quant à Cliff, je l’ai trouvé l’air fatigué, toujours très sobre, mais sur les écrans géants, il n’avait pas l’air en super forme.

You Shook Me All Night Long sera la seule baffe de la soirée, mais donnée involontairement par ce fan en question ne contrôlant aucun de ses gestes ! D’ailleurs, ses mains apparaissent sur plusieurs de mes photos, je ne risque pas de l’oublier… Bref, grosse impression encore, ce morceau, tout le monde le connait par cœur !

Un des moments forts de la soirée est TNT, repris en chœur par au moins 80 000 personnes. Ce « Oï » résonne encore dans ma tête. Quant au Let There Be Rock, en un seul mot : IMPRESSIONNANT ! Phil est tout simplement incroyable. Lorsqu’Angus rejoint la plateforme, la scène est projetée dans la pénombre et on ne voit quasiment plus la section rythmique qui pourtant assure à un train d’enfer. Angus est soulevé sur jet de confettis et n’en finit plus de jouer.

Rappel classique sur Highway To Hell et For Those About To Rock. Le concert s’achèvera sur un surprenant feu d’artifice façon Rolling Stones.

AC/DC n’en finit plus de nous étonner. J’ai hâte de revivre ce genre de moments, surement au Stade de France car Marseille risque d’être compromis finalement… C’était très sympa de revoir Jul’ et de passer cette soirée ensemble dans ce lieu particulier pour moi. Vraiment, ce site a quelquechose que les autres n'ont pas. Il y a les concerts en stade, et il y a Hockenheim… :wink:
Bon&Brian are AC/DC

Avatar de l’utilisateur
Hard-as-Rock
 
Messages: 1191
Inscrit le: 23 Jan 2008, 21:01
Localisation: Suisse

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Hard-as-Rock » 24 Mai 2009, 20:51

Quelle review ! Du lourd ! Bravo !!! :hb:
Jul' a écrit:Il est formidable ce Hard-as-Rock ! :clap:

Avatar de l’utilisateur
Ballbreaker73
 
Messages: 3207
Inscrit le: 07 Mai 2004, 15:54
Localisation: Fin fond de la Tarentaise !

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Ballbreaker73 » 24 Mai 2009, 21:04

Super CR B&B !
AC/DC Fashion Tip : ignore it.
Get it right - then never change. Invent a logo, wear the same clothes, and make the same album ad infinitum.
By never being in, you'll, perversely, never be out.

Paix & Amour.

Avatar de l’utilisateur
7.th
 
Messages: 827
Inscrit le: 11 Oct 2008, 14:09

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar 7.th » 24 Mai 2009, 21:12

Super review , merci à toi. :)
@ +

AC/DC est éternel.

Avatar de l’utilisateur
cachou
 
Messages: 540
Inscrit le: 19 Déc 2004, 18:17
Localisation: IDF

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar cachou » 24 Mai 2009, 21:46

Merci pour cette review Bon&Brian, ca donne envie !
Il me tarde d'être au sdf :)
Just blow up your school and have a nice day

Avatar de l’utilisateur
TheoDS
 
Messages: 128
Inscrit le: 13 Jan 2008, 14:12

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar TheoDS » 24 Mai 2009, 22:34

Merci pour la review!
Sinon je savais pas que Malcolm avait sorti la White Falcon!
http://www.youtube.com/watch?v=ja5iNP_Cpp0
Bercy - 27/02/2009
Stade de France - 18/06/2010
Stade de France - 23/05/2015

Avatar de l’utilisateur
Rock N Guns
 
Messages: 929
Inscrit le: 11 Oct 2008, 18:09
Localisation: Yvelines

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Rock N Guns » 24 Mai 2009, 22:40

TheoDS a écrit:Merci pour la review!
Sinon je savais pas que Malcolm avait sorti la White Falcon!
http://www.youtube.com/watch?v=ja5iNP_Cpp0


Merci pour l'info ! Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas ressorti :shock:
Sinon ça sautille pas beaucoup devant..

Super ta review Bon&Brian
Rock In Peace Stephs & Olaf

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7609
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Jul' » 25 Mai 2009, 00:05

Alors que dire ?

Dire qu’ils l’ont fait ? Qu’ils ont osé changer la playlist à Hockenheim ? Oui, c’est ça, c’est bien vrai, je n’ai pas rêvé ! Ils l’ont fait !… Pour cet « open air » The Answer présente une nouvelle playlist…

Mais revenons-en à l’essentiel : AC/DC à l’Hockenheimring.

Départ de Colmar vers 12h00 pour une arrivée sur place vers 14h00 où rendez-vous est pris avec Bon&Brian. Je pars avec un ami et notre trajet en voiture devra marquer une pause à un « délicieux » Mc Drive afin d’avoir un petit quelque chose dans le ventre… en effet ; la journée promet d’être longue et physique. Mes derniers concerts à Hockenheim en 2001 et 2003 m’avaient marqué de par leur intensité : afin d’être idéalement placé il convient d’arriver en avance. Plus encore qu’un stade, la distance scène / tribune est impressionnante et la fosse, même si étant disposée en cuvette (ce qui permet de bien voir à peu près partout) s’étend à perte de vue… Bref, on y croit mais va falloir la jouer serrée…

Arrivés sur place, quelques indices laissent à penser qu’on ne s’est pas trompé.

Image

Image

C’est bien simple, 100 km à la ronde, on y double des bus AC/DC et sur chaque aire d’autoroute on y rencontre des fans, … Ici, le culte du groupe s’affiche en grand !

Et puis… allez, on se laisse aller à boire une p’tite bière… on va pas exagérer, le soleil cogne et il ne s’agit pas de flancher maintenant. Je suis bien raisonnable à côté de ces meutes d’allemands alcoolisés qui enchaînent les chansons paillardes… Ici tout le monde boit, boit, boit, boit, boit de la bière en quantité :shock: .

16h00 : ouverture des portes.

Image

16h30 : On retrouve Bon&Brian et nous mettons à la recherche d’une belle place « Innenraum », le « front of stage » étant réservé aux acheteurs acdc.com.
A y regarder de plus prêt, il n’y a pas deux, mais trois catégories « fosse ». On sait que la plus proche de la scène n’est pas pour nous, que la troisième l’est puisque représentant 80 % de la foule… mais quid de la seconde partie juste derrière le « front of » ? C’est pas trop loin de la scène, il y a de l’espace… Les vigiles nous laissent passer et nous donnent un bracelet orange afin de pouvoir librement entrer et sortir de cette zone providentielle.

Image

La place est agréable, on s’installe à côté d’un groupe de gars portant un t-shirt « Problem Child »… on allait pas tarder à faire connaissance…
17h30 : je vais m’acheter un p’tit truc à manger. On a le choix entre Saucisses allemandes bien bien grasses, Kebab, Wok, Brasilian food et Mario Pizza.
Sur la photo : à gauche le bracelet de ma montre spéciale concerts (montre de mon épouse - je tiens à le repréciser !), à droite mon Miam pour 3 euros…

Image

De retour en zone tampon, un vigile vigilant du nom de Virgile (Was he virgin ? là c’est pour la rime, on est d’accord !) explique à qui veut l’entendre qu’il est désormais interdit à quiconque n’ayant pas son bracelet orange d’accéder à cette ère. « What a fuck ! » me dis-je en tendant fièrement mon « pass », « on va être loin d’être en surnombre »… oui parce qu’il faut que je vous explique, j’ai déjà fait un certain nombre de concerts AC/DC de la muerte ( - « de la mort » pour les non comprendo (je suis polyglotte)) et entrant dans la trentaine, je recherche un certain confort… marre de jouer des coudes pour passer, de bouffer de l’aisselle et du cheveu gras de hardos alcoolisés pour voir les Boys. Cette « middle area » est donc une aubaine.
En attendant les premières partie, on sympathise donc avec les Problem Child, groupe de reprises qui a ses inconditionnels du côté de Wolfsburg.( http://www.problem-child.eu/ ) Des gars bien sympas, connaisseurs, fans et buveurs de bières :

Image

… le temps passe assez vite… et déjà arrive Machin Cane qui ne casse vraiment pas des barres. La chanteuse gueule dans le micro, reprend un titre de Janis Joplin… mais le tout reste bien plat et nous décidons de rester assis dans l’herbe.

20h00 : The Answer… Commence à en avoir marre du Pollux qui se prend pour Plant. Certes il a maigri depuis le concert de Bilbao mais est trop gentil avec le public et ces remarques du style « Are you ready for ac/dc » ne rencontrent pas le succès escompté ... Il est à deux doigts de déchaîner la foule contre lui… Bref, là encore je reste assis dans l’herbe... et ne me lèverai que pour photographier le public à perte de vue... :shock: :shock:

Image

Image

Image

20h42 : le fond sonore bien connu pour qui a suivi un concert d’ac/dc cette année se fait entendre… vieux morceaux de blues type années 50… rien que du bon.

21h00 : La machine se met en marche. Film d’intro et un Rockn’ roll train toujours autant « je te botte le cul toi qui crois rester couché dans l’herbe toute la soirée !! ». Putain ces mecs d’ac/dc assurent toujours autant !

Image

Est-il utile d’analyser chaque titre ? De redire ce que j'en pense ? Rien de bien nouveau. Les nouveaux titres sont toujours aussi mal reçus, même si je m’éclate sur War Machine. Autre petit plaisir : Malcolm sort la White Falcone sur Shoot to Thrill. Le public est bien présent et assure comme il faut. Le moment jouissif de la soirée sera Dog eat dog que je trouve bien supérieur aux versions ’96. Le groupe nous l’envoie en travers de la gueule bien comme il faut et on en redemande.

Image

A présent, je vais y aller de mes petites aigreurs… l’ « open air » n’est pas l’arena et il manque quelque chose… Il manque des titres différents à ce qui a été joué en arena (bon, ça on le sait déjà…)… mais en fait le show est trop huilé. A aucun moment le groupe ne paraît hésiter, marquer des temps d’arrêt, réfléchir entre les morceaux… Bien entendu ce n’est pas ce qu’on lui demande, mais à ce niveau, je me disais en les voyant jouer que rien ne pouvait leur arriver : ils connaissent leur set list par cœur… sensation que je n’avais pas auparavant où j’avais à chaque concert repéré quelques errances « guitaristiques » ou au niveau du chant. Là j’avais l’impression d’entendre le double CD « Live » sorti en ’92 où tout est trop propre, trop net… ce qui n’était pas le cas en 2001 où on avait eu droit à quelques changements de titres qui avaient rafraîchi et relancé l’ensemble.

Malgré tout un concert du groupe en « open air » est et reste encore et toujours une bombe, une claque, un moment de fête. J’ai été étonné de voir Brian en si grande forme. Il se dandine, harangue la foule… j’y ai revu du ’96. Putain, quel type ce Brian ! Impressionnant ! Angus, Malcolm et Phil fidèles à eux-même. Cliff peut-être un peu plus en retrait… mais là encore, pas de quoi fouetter un hard-rockeur !

Et puis sur The Jack, je regrette… oui, je regrette le temps ou Bad Boy Boogie supportait le strip tease. The Jack envoie un peu vite la purée… Calme / Repos – (strip) / Calme, alors que Bad Boy Boogie : Coup de poing / Repos / Coup de boule… Bien entendu le groupe vieillit et sans doute ne souhaite-t-il plus autant donner qu’en 2000-2003… c’est compréhensible, mais malgré tout…

Bon, c’est vrai, je chipote et il n’est pas permis de penser à tout cela en voyant ac/dc sur scène… mais c’est ainsi… j’aime bien jouer au vieux chiant…

Et après ?

Après, y'a ça :

Image

Let There be Rock.
Let There be rock c’est la chanson qui me sortait par les oreilles quand j’avais 15 ans et qui aujourd’hui est un incontournable. Mais quelle puissance ce morceau ! C’est tout simplement fou ! … j’en ai encore des frissons.

Image

Highway to hell puis For Those ...

Image

...et feu d’artifice (très étrange tant ac/dc n’est pas un groupe qui repose sur l’artifice…), c’est bouclé, merci pour tout au revoir.

Mais bordel comment le groupe fait-il pour être toujours aussi puissant ? Je ne m'en lasse pas ! Outre les quelques réserves que j’émets plus haut, que puis-je critiquer ? Rien ! AC/DC c’est comme le cochon : tout y est bon !

23h00 passées, il est temps de rentrer. Nous saluons Bon&Brian qui retourne prendre le train. Quelques minutes d’attente plus loin (en 2001 la sortie se comptait en heures !!) nous sommes sur l’autoroute. Une pause à Burger King (3615 Cholestérol) où on y rencontre des dizaines de fans du ‘DC qui font le point nous permet de reprendre des forces…

2h30 : j’arrive à la maison. Mon épouse est ravie, étant donné que je suis bien réveillé, ce serait bien de donner le biberon à la petite (qui fête ses quinze jours)… comment refuser cela ?

... Et c’est avec ma fille dans les bras que je m’endors, les oreilles qui bourdonnent, AC/DC dans la tête. Merci AC/DC.

Jul’. HEU-REUX !!

Ps : TI TAN : Oui, je suis fatigué. Terriblement fatigué ! :wink:
Ps 2 : Bon&Brian :wink:
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
Bon&Brian
 
Messages: 898
Inscrit le: 08 Fév 2004, 20:17
Localisation: Luxembourg

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Bon&Brian » 25 Mai 2009, 06:33

Un régal! La grande classe :wink:
Bon&Brian are AC/DC

Little-jack
 
Messages: 14
Inscrit le: 23 Jan 2008, 20:45
Localisation: Paris

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Little-jack » 25 Mai 2009, 08:08


Avatar de l’utilisateur
krychtov
 
Messages: 5445
Inscrit le: 03 Fév 2005, 14:35
Localisation: au sud en plein vent

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar krychtov » 25 Mai 2009, 08:27

Jul' a écrit:Sur la photo : à gauche le bracelet de ma montre spéciale concerts (montre de mon épouse - je tiens à le repréciser !)

Image


Cette montre va devenir plus célèbre que ta veste à patches ... que j'espère tu as oublié : faut pas énerver les Young !Image
"le point Krychtov : degré zéro de l'analyse" © Arnukem

Avatar de l’utilisateur
Hard-as-Rock
 
Messages: 1191
Inscrit le: 23 Jan 2008, 21:01
Localisation: Suisse

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar Hard-as-Rock » 25 Mai 2009, 09:22

Grandé Jul' ! Super review, et putain, quelles photos de dingues !!! Celle avec la pochette de Blow Up !!! :shock:

Et au fait, dedieu je ne savais pas pour la petite ! Toutes mes félicitations !!! :D
En effet, s'endormir avec sa petite juste après avoir vu un concert des Boys... Que peut-on rêver de mieux ? :P
Jul' a écrit:Il est formidable ce Hard-as-Rock ! :clap:

Avatar de l’utilisateur
iangillan
 
Messages: 1147
Inscrit le: 21 Oct 2008, 21:28
Localisation: 33

Re: Hockenheim, Hockenheimring, 22 mai 2009

Messagepar iangillan » 25 Mai 2009, 10:45

"Mon épouse est ravie, étant donné que je suis bien réveillé, ce serait bien de donner le biberon à la petite (qui fête ses quinze jours)… comment refuser cela ?

... Et c’est avec ma fille dans les bras que je m’endors, les oreilles qui bourdonnent, AC/DC dans la tête. Merci AC/DC. "

Hey, où elle est passée cette putain de fonction "citer" ?
Je me contente d'un copier-coller pour te féliciter chaleureusement pour cette petite merveille ... de review ET de petite fille!!
Whether I'm drunk or dead -- I really ain't too sure ...

PrécédentSuivant

Retour vers Black Ice World Tour

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron