Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Votre dernière toile ?

Le coin détente du site : pour discuter d'un peu de tout.
Avatar de l’utilisateur
Ballbreaker73
 
Messages: 3234
Inscrit le: 07 Mai 2004, 15:54
Localisation: Fin fond de la Tarentaise !

Re: Votre dernière toile ?

Messagepar Ballbreaker73 » 05 Juil 2019, 19:18

Heavy Trip.
Un peu de Spinal Tap, un peu de Blues Brothers, un peu de Wayne's World.
C'est débile. J'aime.
AC/DC Fashion Tip : ignore it.
Get it right - then never change. Invent a logo, wear the same clothes, and make the same album ad infinitum.
By never being in, you'll, perversely, never be out.

Paix & Amour.

Sebastien
 
Messages: 968
Inscrit le: 27 Déc 2014, 12:35
Localisation: Liege Belgique

Re: Votre dernière toile ?

Messagepar Sebastien » 26 Sep 2019, 07:44

Découverte ce jour d’un beau film-documentaire sorti ce 16 septembre.

The six can talk est un sujet qui traite de la guitare (en tant qu’arme de contestation au gré des décennies ) agrémenté par la présence de Laura Cox,Francis Zegut,Paul Personne,Loran des Bérus,l’atelier Kraken...

C’est beau,c’est frais :

https://youtu.be/bMhQKMSi-ak

La page FB du film : https://www.facebook.com/thesixcantalk/ ... 7SvY0mKkZQ

GibsontheRocker
 
Messages: 418
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Votre dernière toile ?

Messagepar GibsontheRocker » 29 Sep 2019, 19:38

Cet après-midi j'ai vu Ad Astra. Superbe film spatial, immersif et intimiste. Brad Pitt est encore une fois époustouflant. Quant à James Gray, quel technicien et quel auteur! Dans la rue comme dans la jungle ou dans l'espace il parvient toujours à nous envoûter.

Il y a un mois j'étais allé voir Once Upon a Time… in Hollywood, dernier Tarantino en date, avec le même Brad mais cette fois en tandem avec DiCaprio. Le duo est vraiment excellent et le film est sympathique à souhait. On sent que QT s'est fait plaisir à mettre en scène cette époque, tant dans l'utilisation des décors, de la musique qu'avec les multiples références disséminées au cours du long-métrage. Si l'on peut lui reprocher une absence de direction manifeste dans le scénario, à y regarder de plus près il n'en est rien. L'envers de l'Hollywood des 60s est montré sans détour et cela passe par une succession de mésaventures, jusqu'au final débridé, drôle et émouvant. Car oui dans ce Tarantino il y a de l'émotion pure, ce qui en fait son film le plus personnel.

L'année n'est pas terminée mais mon coup de coeur cinéma de 2019 sera de loin pour Parasite, du sud-coréen Bong Joon-ho (pour ceux qui connaissent, The Host c'était son plus gros succès). D'habitude je ne me déplace pas pour les Palmes d'Or. Parasite fait donc figure d'exception. Mise en scène brillante, acteurs de talent (notamment le père de famille, dont l'interprète est une star dans son pays), histoire captivante, le film a tout pour plaire. Le cinéaste nous fait passer du rire au larmes, du suspense à l'horreur avec une maîtrise stupéfiante. Et fait rare, on se souvient de la fin longtemps après le visionnage.

Sebastien a écrit:The six can talk est un sujet qui traite de la guitare (en tant qu’arme de contestation au gré des décennies )

J'ai vu ça hier soir. Excellent documentaire sur un sujet qui nous passionne forcément. J'aime beaucoup la démarche du réalisateur, qui se présente au début, ça apporte une touche très humaine à son projet. Les différents intervenants nous éclairent sur leur rapport à l'instrument du diable, chacun avec leur propre sensibilité artistique. Le mec des Bérus se la pète un peu mais c'est normal, c'est un punk. :mrgreen: Zégut est toujours aussi légendaire. Au final le film nous apprend peu de choses mais nous fait prendre conscience de beaucoup d'autres.
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Avatar de l’utilisateur
MrBouk
 
Messages: 194
Inscrit le: 17 Sep 2008, 20:38
Localisation: Avignon

Re: Votre dernière toile ?

Messagepar MrBouk » 05 Oct 2019, 09:44

Rambo Last Blood ) normalement c'est la dernière fois qu'on voir Stallone dans ce rôle. Il en a fini avec lui. Bon l'intrigue tient sur une serviette de table mais ça à le mérite d'être efficace et papi Sly se maintient en forme.
Joker ) en deux mots : Joaquin Phoenix ! Transformation physique impressionnante et interprétation impeccable !
J'ai une de ces patates que je pourrai me faire une tartiflette !

Précédent

Retour vers Bac à sable

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité