Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Vous n'écoutez pas qu'AC/DC dans la vie ! Alors venez discuter de vos autres groupes favoris ici !
Avatar de l’utilisateur
Judge Dan
Staff H2ACDC
 
Messages: 8609
Inscrit le: 05 Fév 2004, 05:16
Localisation: Hibiscus Island

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Judge Dan » 25 Juin 2017, 18:36

Hellfest 2017, bienvenue chez les Fous.

Épisode 1

Pass achetés, parking aéroport, avion, hôtel et voiture de location réservés depuis des mois, c’est donc l’esprit tranquille que Judge Danette alias Madi, son fidèle Yoda et moi prenons la route de Marseille alors que le soleil vient de se lever, qu’il fait une belle journée et que vient de passer l’ami Ricoré.

Car, oui, autant confirmer d’emblée ce qui n’est qu’un secret de Polichinelle, nous venons de nous marier Madi et moi, avec les fantastiques Jul' et Sandrine pour témoins et en présence d'un certain nombre d'entre vous… Premier mariage « H2 approved », voilà, c'est dit. Et Yoda n’est pas mon fils, il est juste adopté par intermittence. Ça, c’est dit aussi.

Esprit tranquille donc… trajet sans encombre… autoroute dégagée… parking fermé. Ah, la petite coulée de sueur le long de l’échine… La malédiction du parking fermé me poursuit depuis Saxon à Lyon, ce putain de scanner ne veut pas reconnaître mon ticket ! Nous avons un peu d’avance sur l’horaire, mais faudrait voir à ne pas trop traîner non plus. Bon, après quelques palabres avec le mec qui vit dans la borne, ça s’ouvre, on se gare. Et on presse le pas, parce que le hall d’embarquement est quand même un peu loin. « C’est cool quand même de n’avoir qu’un sac pour tous les deux » remarque gentiment Madi en me voyant pester à chaque bordure de trottoir.
Bref… Esprit tranquille… Nous suivons quelques t-shirts familiers, ça sent le Hellfest, ça doit être par là. Effectivement, c’est par là, puisqu’une harpie d’hôtesse se jette sur nous : « Dépêchez-vous ! Plus que deux minutes ! Fermeture de l’enregistrement dans deux minutes ! Après, ce sera impossible d’embarquer ! » Cœur à 200, viiite, j’entends déjà le « Tu vois, on aurait peut-être dû partir plus tôt » qui m’attend, mais non, c’est plutôt l’autre hôtesse qui cause à sa collègue : « Mais non Cécile, on ferme dans trois quarts d’heures ». « Ah oui, je me suis trompée avec tous ces vols… » Connasse.

Esprit tranquille, nous embarquons, le commandant de bord est « ravi de voler avec Yoda » nous explique-t-il. Pour fêter ça, on nous régale d’une « collation » digne des plus grands moments de la gastronomie Air France, à savoir une tranche de cake épaisse de cinq millimètres arrosée de dix centilitres de jus d’orange, le pied. Enfin, pour ceux qui peuvent le prendre, coincés que nous sommes dans le ridicule espace qui nous est alloué.

Nantes, son air marin, ses mouettes, son aéroport, et sa gentille dame qui vient nous faire remplir un questionnaire sur le mode « on est bien à l’aéroport de Rezé » pendant qu’on attend notre carrosse de location. Madi répond avec le sourire, « on vient pour le Hellfest, on est heureux, l’accueil est super, tout ça », pendant que je persifle que c’est une opération cousue de fil blanc pour dégommer Notre-Dame-des-Landes. Mais je suis méchant.
« Vous savez qu’il y a un peu d’attente… il y a des travaux… » susurre la loueuse de chars aux gens devant moi, avant de me répéter sa phrase idiote dont je n’ai strictement rien à carrer. Luxe suprême, on nous donne une toute mimi bouteille d’eau avec une zolie étiquette de la Reine des Neiges. M’en fous de leur bouteille moi, je veux ma caisse. « On vous a surclassé monsieur… » Je me retiens de lui dire que c’est la moindre des choses pour Judge Dan, je n’ai pas le temps, je vole déjà vers mon bolide, suivi de Madi et Yod’, euphoriques. Ça y est, le Hellfest commence !
By chilling woods I stand
A grimly sound of naked winds.

Avatar de l’utilisateur
Ballbreaker73
 
Messages: 3072
Inscrit le: 07 Mai 2004, 15:54
Localisation: Le Mans.

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Ballbreaker73 » 25 Juin 2017, 20:04

:D Vite, la suite !
AC/DC Fashion Tip : ignore it.
Get it right - then never change. Invent a logo, wear the same clothes, and make the same album ad infinitum.
By never being in, you'll, perversely, never be out.

Paix & Amour.

GibsontheRocker
 
Messages: 392
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar GibsontheRocker » 25 Juin 2017, 20:54

Excellent TiTan, et merci pour les photos. :/:

Madi et Dan, j'aurais dû m'en douter. Les indices ne manquaient pourtant pas, mais je n'étais pas conscient de ce qui se tramait au-delà de mon écran. Félicitations ! :D

Super démarche Judge Dan, j'attends la suite de ton récit avec impatience.
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Avatar de l’utilisateur
outoftunes
 
Messages: 1478
Inscrit le: 07 Oct 2007, 17:42
Localisation: marseille

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar outoftunes » 26 Juin 2017, 06:54

La prose du Judge est absolument divine..le pied que je prends à chaque lecture..incroyable.

Merci aussi à Titan et au autres futurs scribes de nous faire partager ce "truc".
NEVER TOO LOUD
NEVER TOO STRONG

Rose Tattoo

The King5934
 
Messages: 184
Inscrit le: 13 Fév 2011, 15:45

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar The King5934 » 26 Juin 2017, 12:34

Rapide retour sur cette session 2017 du Hellfest:

Coté satisfaction:
- le Hellfest en lui-même: son ambiance incomparable, l'accueil, les bénévoles et employés toujours avec le sourire, un mot sympa...les décors
- L'organisation pour l'entrée sur le site: complètement revu par rapport à 2016...fini les 1h30 d'attente...5-10 minutes et on entre: bravo!
- Les potos, la bonne humeur, les tranches de rigolade avec Jul, Tata, Bolton, Tags, Bert, Blabla, Lands...
- Le St Nectaire de Bolton pour l'after à 3h du mat...un must to have
- La Grim...vu la chaleur je vous dis pas les litres qu'on s'est enfilés :mrgreen:
- Le muscadet pour l'apéro de 10h
- Godown en poupée gonflable qui termine sur scène dans un slow langoureux sur Ugly Kid Joe
- Jul et son mini short
- Gwen...mais putain c'est qui?
- Tata qui file le parfait amour avec le gars de l'Amour est dans le prés.
- La nana qui essaye de me draguer en me disant qu'elle a baptisé ses seins sur AC/DC...il était 2h du mat, j'ai rien compris...je repasserai pour sa grande communion
- Le casier N°69 et la nana interdite qui dit "mais vous êtes sûrs que vous ne voulez pas noter le numéro pour vous en souvenir?" et nous mort de rire "Non, non ça ira mademoiselle"
- Côté concert: la scène métal française talentueuse mais malheureusement sous exposée (Sidilarsen, Tagada Jones, Ultra Vomit...), les poilades qui font du bien sur les shows de Ultra Vomit (Evier Métal lol...) et Steel Panther (la fosse noir de monde qui gueule (enfin les mecs surtout) Nichons! Nichons! et le jam des SP avec "montrez vos nichons" en parole :lol: et croyez moi on en a vu des dizaines :hb: ), Inglorious qui a ouvert magnifiquement cette édition: groupe à suivre, Deep Purple: la classe, Rancid = du punk rock avec l'esprit qui va avec et un show à 200 à l'heure, The New Roses; The Dead Daisies, Dee Snider qui nous a encore mis une claque en solo cette fois après son show mémorable avec les Twisted Sisters en 2016: peut être le meilleur frontman actuel, Trust: quel plaisir d'entendre ces titres, Saxon: carré et pro, Airbourne: ok on ne refait pas le débat sur les gimmicks mais quel groupe de scène..., Suicidal Tendencies: juste énorme, Black Star Riders et leurs duels de guitare, Alter Bridge avec Myles Kennedy et Tremonti, Prophets of Rage parce que entendre en live les titres de RATM c'est juste incomparable, Linkin Park: je m'attendais à pire mais au final c'était plutôt bien...à moins que cela ne soit la Guiness ou cette jolie plante en mini short blanc moulant qui se trémoussait sur un tonneau qui ont aidé à apprécier ce show...allez savoir, Slayer qui nous a mis KO à 1h du mat pour le dernier concert: Veni, Vidi, Vici


Côté déception:
- Le monde: selon l'organisation la jauge n'a pas augmenté...pourtant difficile parfois de se déplacer d'un site à l'autre malgré les efforts et les agrandissements faits sur le site. On est parfois à la limite...
- Les files d'attente pour la bouffe, le merch...
- La billetterie 2018: il faut vraiment faire quelque chose parce que 2h45 de queue pour avoir un billet à prix réduit pour 2018, ça devient ridicule.
- Coté concert: Deep Purple aussi parce que sur la longueur...eh ben ça devient long, Aerosmith: du rock et une rockstar pour minettes...sans intérêt
- Bert parti à plusieurs reprises chercher un pichet avec ma cashless et revenu avec les deux vidés :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
tags_07
 
Messages: 184
Inscrit le: 16 Nov 2008, 17:35
Localisation: Ardèche

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar tags_07 » 26 Juin 2017, 20:25

J’y vais de mon CR (en espérant, le finir avant le Hellfest 2018 :oops: )

Jeudi

Ça y est ! on est enfin le jeudi 15 juin 2017 date cochée depuis bien longtemps… (fin du Hellfest 2016) et il est 7h, vérification des bagages et du fameux sésame, mais bizarrement il reste cette sensation d’être sûr d’oublier quelques choses…. Et direction Viva Vulcania ! lieu de rendez-vous pour retrouver Bolton et Land ! ainsi que 2 autres compagnons.

Après un passage délicat de la ville de Saint-Etienne… bouchon, on peut enfin rouler à toute allure cheveux au vent (n’y voyez aucune moquerie envers quelqu'un :arrow: ) ou plutôt avec la clim… car il commence déjà à faire chaud… Et c’est à ce moment que je percute ! Merde j’ai oublié de prendre Godown… :o A non !!! Il préfère bosser le co…. :mrgreen: (je sais coup bas…). Et j’arrive enfin sur les coups de 10h au lieu de RDV pile poil à l’heure ! Je vous passe les détails sur l’accueil en grande pompe qui m’ai réservé…
- téléphone sur répondeur
- porte close (rien de surprenant pour la maison de Bolton d’être close…)
- pas de voiture, …

Les salopards ils sont partis sans moi !!! Mais très vite un coup de klaxon retenti ! et Bolton arrive enfin avec la voiture de location ! Ouf ! Après un rapide chargement, et un tour au café du coin, le reste de la bande arrive et on peut enfin faire feu et direction Clisson !! (c’est bon pour la clim ? :mrgreen: )

Le trajet est vite avalé et enfin Clisson est à vue ! Tiens bizarre, très peu de bouchon malgré l’heure (environ 17H). On arrive sur notre lieu d’hébergement pour moi, Land, King et Bertrand (ce dernier n’est pas membre du forum, mais s’il passe par là :wink: ). Bolton lui préfère finir un tournage dans un moulin et donc dors là-bas… Bref à peine le temps de décharger les affaires, direction le Hellfest pour récupérer le fameux bracelet (pour éviter la foule du vendredi matin…) et voir si possible pour prendre le pass pour l’année prochaine (si si ! la programmation va être géniale, voir blabla voyance… :roll: ). Après une petite marche à pied, la guitare est en vue sur le rond-point, pas de doute on y est ! Et c’est un immense ampli Marshall qui nous fait office d’entrée (hein quoi ?! Land tu as pas pris ton billet !! :arrow: ).

Le village à un peu bougé par rapport à l’année dernière, surtout pour l’entrée principale et VIP (qui malgré notre notoriété, l’entrée nous est refusée…) mais au final je retrouve assez vite mes repères avec le reste du village. Et il y a déjà une queue immense pour prendre le pass 2018… Ouf King et Bertrand font déjà la queue ! le temps de les saluer (puis de demander à King tu prends mon pass ?), et encore une fois il est mon sauveur !! Donc je serai de la partie l’année prochaine ! Le temps de prendre une mousse, de voir notre voyante (blabla…), de faire un rapide tour du village… qu’il faut repartir pour déposer Bolton et trouver le lieu d’hébergement pour les 2 alsaciens (qui n’ont rien trouvé de mieux que d’arriver à 1h du mat…) et de monter la tente, le matelas gonflable… :?

Après encore pas mal de difficulté avec mon ami Land, on trouve enfin le lieu et il est 21H… Et là, on est touché par la grâce !! Ou par la « graisse » car il commence à faire faim, surtout pour moi qui est refusé la pizza de Land (encore ici aucun jeu de mot que du 1er degré). La propriétaire nous informe qu’elle a déjà monté une tente avec un matelas. A ce moment-là, je dois dire qu’il y a 2 personnes qui avaient le sourire jusqu’aux oreilles ! Bon, on oubliera de dire aux alsaciens que pour eux le site du Hellfest se trouve à environ 1h de marche :arrow:

Le temps de retourner à notre lieu d’hébergement, de monter la tente de Land et d’être rejoint par King et Bertrand (il doit être 22H ou 23h, je ne sais plus), de passer à l’apéro et de manger un morceau ! Et de régler les réveils pour demain 8H :diable: :diable: ! Putain ça y est on est prêt :/: :/: :/: :/:

Avatar de l’utilisateur
sandrine
 
Messages: 554
Inscrit le: 19 Juin 2009, 20:54
Localisation: Ivry sur Seine

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar sandrine » 27 Juin 2017, 20:09

Un pur régal vos reviews !!
Merci de nous faire vivre vos aventures. J'espère que nous serons de la partie l'année prochaine, ne serait-ce que pour faire un slam avec Madi et Yoda :mrgreen: :/:
Jai vu les photos j'aurais payé cher pour voir ça en vrai ...
Judge, dépêche toi d'écrire la suite ! 8)
" Ne pas chercher l'eau,chercher la soif ! "

Avatar de l’utilisateur
zebulon70
 
Messages: 827
Inscrit le: 10 Juin 2009, 14:41

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar zebulon70 » 27 Juin 2017, 21:11

Hellfest 2017, en quatre mots : Bullet in the Head
Image

Vous connaissez le morceau Bombtrack de Rage Against The machine ? Bon bah une entrée au Hellfest c’est ça. Le son qui monte au niveau des passages avec la sécurité et une fois la cathédrale passée et les pieds dans le site, vous avez le cri de Zack de la Rocha qui vous pousse dans le dos. C’est tout pareil.

J’ai jamais fait de thalasso
Jamais fait de cure de remise en forme.
Bah maintenant si !

C’était mon premier Hellfest, chaque fois un truc qui m’empêche de dire oui à ce fameux pèlerinage et comme tous les gosses à Noël, j’avais qu’une hâte : déchirer le papier d’emballage pour découvrir l’envers du décor quand on pose les pieds sur cette «terre maudite».
Et le papier d’emballage fut bien réel cette année et même en avance.
Courant octobre :
« Mes potes ont pris un pass 3 jours pour le Hellfest....arrggghhh, les crevures...et pas moi ».
Ma tendre et douce : «Je sais, voilà pour toi, regarde tes sms».
Ah nomdediablebordeldetout... les codes barres de deux pass 3 jours pour enfin vivre cette cure de remise en place du cerveau.

TI TAN a tout expliqué sur notre séjour, le p’tit salaud les photos... Tiens prends ça (vous avez remarqué le mec au milieu ?) :shock:
Image
Il a réservé un hôtel, on se phone et me dit qu’il a de la place pour être trois dans la piaule. On décide de se regrouper pour vivre ça ensemble et aussi partager les frais trajet/nuits d’hôtel. Ca coûte quand même une petite blinde cette sauterie entre fous furieux. Mais on ne partage pas le lit hein ? Je précise qu’il est dans le lit du haut comme les gosses et moi en bas :)
Les retrouvailles avec tout le monde, une motivation de plus d’y aller.

TI TAN se pointe chez moi le jeudi midi pour faire la route ensemble. Mes T-shirt sont ok, mes pompes spéciales concerts aussi (AC/DC, Airbourne, Motörhead, Zakk Wylde, Dropkick Murphys....) elles vont enfin fouler la poussière brune et fine de Clisson. Je lui casse les couilles 20 fois avec les Pass :
«Les billets ? Ok... putain ‘sont où les billets ? Ah si déjà dans mon sac... Et les billets ? AH oui avec moi....»
«T’es sûr pour tes billets Zebul’ ?»
«Ah ta bouche hein ? Joue pas avec mes nerfs»

Une bouffe chez moi, un peu de café, notre sticker du hellfest sur la vitre arrière et gaz direction Clisson.
Image
Notre beau sticker qui déclenchera des klaxons sur l’autoroute et nous offrira aussi des culs bien ronds sur les vitres d’une Saxo (oui Saxo TI TAN) d’une bande de 4 nanas, heureuses de nous encourager et de nous promettre un Hellfest particulièrement chaud. Et chaud il va être. Maintenant que j’y pense le string sur le cul de la vitre arrière formait une flêche pour nous indiquer la direction....de.... bah de Clisson bien sûr.

Une fois à notre hôtel on découvre une chambre avec deux lits simple. Ca commence bien. Je vais gentiment faire trembler le brave garçon de l’accueil : « Dis moi grand, c’est normal une chambre pour trois avec deux lits simples ? Non ? Bon bah à toi de jouer ». J’ai un peu lu dans ses pensées, ses petites menottes qui tremblotent et la goutte de sueur sur son front :
« Encore un de ces fous furieux pour ce festival, mais lui il n’a pas les cheveux long d’un poney, il est surement pire que les autres »… et pan une belle chambre avec terrasse donnant sur les places de parking et une poubelle devant la porte pour balancer les pom’pote d’après concert (si c’est rock). Je décompresse en démontant le chiotte de la chambre avec TI TAN, bah quoi ? Pas d’eau… on tient pas à se retrouver avec un pot de Nutella en fin de séjour.
Nous retrouvons le Judge et Madi autour d’une bouffe au Campanile et pour TI TAN qui va en plus prendre un gros vent acide du bassiste d’Obituary à la sortie des wc du resto suivi d’un gros «SORRY»... «Ca va, il s’est excusé, sèche tes larmes, c’est l’émotion ou ça pique fort ?» :)) Faut dire aussi que le bonhomme du haut de ses 1m90 facile a les mollets larges comme le torse de TI TAN alors niveau propulsion gastrique il doit envoyer le garçon...

Ma douce n’arrivera que le vendredi soir pour cause de boulot alors repérage et premiers concerts jusqu’à 19h pour s’échauffer.
Le rythme de ces 3 jours était un peu le même. Un lever avec café, quelques sandwichs dans le sac, une Cashless en poche achetée sur place et une putain d’envie de se vider la tête des connards que l’on croise dans l’année et du monde que nous traduit BFM TV. On va se retrouver entre nous et vivre ce qui nous anime tous ici : cette satanée musique qui baisse notre taux de cholestérol et pour certains leur froc. Se lâcher !!
Image

Les retrouvailles aussi sont importantes. Donc le Judge, Madi, Ziza (avec un cadeau pour moi, merci ma chonchonette), Jul’, la tante Ginette, Blablackice (j’arrive enfin à te remercier de visu pour ce billet vendu en 2009, comme quoi tout arrive un jour) et d’autres, une troupe de vestes à patch, cette bande de majorettes venues aussi pour salir leurs pompes et participer à ces 350 000 litres de bières dégommée sur ces 3 jours. Et puis mes compagnons Julien, son fils et Christophe, combattants du club de sport où je vais, Christophe le seul à venir te dire la gueule souriante et les yeux plus synchro derrière ses lunettes de soleil «Ah bah t’étais où? Moi j’avais chaud alors j’ai buuuuu quelqueeeuuu Ricards au camp, un alcool loooocal et pis du blanc pasque fait soif ici...tiens prend ma Crashlesssssss (oui pour Christophe il n’y a pas de faute de frappe, c’était vraiment une cRashless) et faut prendre deux pichets de bière y’a machin qui joue dans la wareuhzone fo pas été dans le retard»
Bah ça roule mon loup, on va pas zété dans le retard. «Ca fait plaisir Francky, depuis le temps que l’on parle de se retrouver au Fefest, on va tout lâcher façon cardio en sparing, ça va chier, on va tout bouffer». Et on a tout bouffé... la musique, la poussière, la bière,
Image
les gueulantes, les sauts, les déguisements, les seins nus, la sueur, la gueule des autres, les tartines de l’enfer,
Image
l’amité, les fous rire à 2h du mat’, le gazon le vendredi qui devient terre le dimanche, les coups de chauds, la sièste obligatoire, la gueule gonflée, le p’tit moment où ça va moucher rouge aussi, parce que t’as toujours deux ou trois débiles qui oublient que l’on est là pour participer à un événement bon enfant et qu’il ne faut pas être lourdement collant avec ma nana. Donc tu joues le méchant un court instant les yeux noirs et les mots menaçants mais heureusement ils ne sont pas nombreux à être comme ça.

Je ne vais pas faire une review sur les groupes (juste quelques mots) et à quelle heure, d’façon me souviens plus trop de l’ordre. Pour moi c’est un ensemble. Voir cette ambiance, visiter ce camping (oui il faut le voir), cette foule, ces décors différents, la rue principale et les boutiques, cette imagination de la part des organisateurs, des décorateurs et de ces bénévoles pour nous pondre une atmosphère visuelle de rouille et de découpes métalliques, ces façades décorées avec ces reliefs énormes. Et au bout de cet immense terrain : la WARZONE , avec cette impressionnante statue de Lemmy autour de laquelle on se retrouve. Comme si ,à chaque fois que l’on descend quelques bières, on le faisait aussi pour ce monsieur qui nous observe du haut de ses 15 mètres pour te dire «y’a encore un putain de groupe qui vous attend, c’est maintenant».
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

En fait c’est le côté abondance musicale qui donne chaud et qui rend bien, plus que la température de l’air ou la boisson (un peu aussi). Ou pour certains le passage aux chiottes après Terry Butler :) Et puis cette foule en mouvement permanent pour se rendre devant un groupe. Plutôt impressionnante le samedi, difficilement fluide. Ces mordus de gros son que nous sommes et qui se déplacent comme un troupeau vers un groupe ou un autre, se stopper devant un podium, partir en circle pit, sauter, gueuler, se disperser et atterrir chacun devant une autre scène, suivant ses goûts, et à nouveau ne faire qu’une vague au rythme des mecs sur la scène et à nouveau repartir, remplir des pichets des bières et heureux de se planter tous devant un autre espace. Le Hellfest c’est un gros manège. Tu montes et tu enquille, virage après virage, comme un pilote de MotoGP, une ligne droite face au mainstage ou ailleurs et tu colles la poignée des gaz... Il y a tellement de possibilités que tu lâches un filet de bave dès qu’un groupe commence : rhaa Rob Zombie, putain les musikos sont énormes, en contact avec la foule, Sabaton, très agréable surprise, un bon moment de fête dans la foule,

http://www.arte.tv/fr/videos/076015-003 ... n-hellfest

Airbourne, vrai groupe de live (avec des petits coups d’œil à TI TAN, « c’est bizarre ça me rappelle un truc » :) Trust avec mes potes du Krav Maga, notre jeunesse par qui j’ai découvert AC/DC dans la foulée. Il a la gueule Bernie, y’a pas à dire. Et pas de discours. Sinon on avait des cailloux dans les fouilles pour calmer la bête... ;)) Deep Purple : pas déçu du tout, tout bon pour la tête. Bon Aerosmith on s’est éloigné doucement. Eloigné de ce type qui bougeait et hurlait comme s’il était à la barrière pour Metallica ou AC/DC. Je pense qu’il n’a pas aimé quand on a dit « C’est une musique que tu mets en fond pour faire des travaux, tu vas chercher la peinture dans la pièce d’a côté et tu n’as pas de regret d’avoir manqué un morceau… » Prophets of Rage. Rhhooo merde, la bonne grosse tarte dans la gueule, là les cervicales en ont pris un coup... Juste énorme, quelle ambiance. Mon meilleur souvenir.

https://www.youtube.com/watch?v=qFLyNAMzSxY

Et tellement de découvertes avec d’autres groupes dont un jamais vu : Suicidal Tendencies. Là c’était l’obus lâché au milieu de la Warzone. Le truc qui t’enlève le tartre que tu as sur les os. Pour la séance de cardio tu passes en catégorie poids lourd. C’est simple tu poses ton verre de bière il se déplace tout seul. Les mecs sont chauds comme pour un départ de 100 mètres, Mike Muir … « Hellfest ? Je veux juste savoir une chose… Qu’est-ce qui se passe ici ? » et c’est envoyé, pendant 1h00. Ca enlève la poussière de la Warzone un groupe pareil, tu peux bouffer par terre après.

http://www.arte.tv/fr/videos/076015-024 ... s-hellfest
Image

Le Hellfest c’est un endroit vraiment à part. De l’extérieur on se dit « ok, un festival de musique rock et métal » mais sur place c’est vraiment une autre dimension. La musique omniprésente et les gens gentiment fous, chacun sa touche, du plus barré en viking lourdement accessoirisé, au dinosaure gonflable, de la simple couche culotte sur le cul au mec en chemisette manches courtes qui perd les pédales devant une scène. Ceux qui bouffent des huitres en plein soleil avec un déguisement de licorne, ceux qui pioncent la gueule dans la terre, le front contre un arbre et le gobelet encore plein de bière dans la main qu’ils arrivent à tenir le bras en l’air même si ils dorment depuis une heure,

Image

jusqu’au vieux type de 70 piges avec des tatouages de femmes à poils faits par un tatoueur tremblotant dans les années soixante dix et qui te cause de Keith Richard pendant une demie heure comme si il avait écrit sa biographie. Tout comme ce gars un peu chaud qui confond l’endroit où tu prends un peu d’eau avec celui où tu pisses 3 mètres plus loin. Mais ça crée des rencontres «Euh dis moi garçon tu pisses dans mon gobelet là, pour pisser c’est en face» « Ah paaardon j’avaaiiiss pô vu». Et il part tout en pissant sur le trajet et un peu sur tes pompes. C’est vrai, perte de temps dans son état de ranger l’engin pour le ressortir 3 mètres plus loin.

Ces 3 jours ont été dingues, parfaits, fatigants, revigorants. Et quand tu en parles autour de toi avec ceux qui y étaient, je ne suis pas étonné que tout le monde ait le même discours même plusieurs jours après « tout est fade, pas la pêche pour le taff… quel vide ».

Et puis ce Hellfest était très symbolique pour moi. J’y était le 18 juin, date à laquelle mon frangin aurait eu 50 ans et par qui j’ai découvert AC/DC quand j’avais 10 ans.
Donc il ne reste qu’une chose à faire : se choper un pass 3 jours pour le 22, 23 et 24 Juin 2018 et se mettre à nouveau gentiment sur la gueule.
Merci encore à ma douce pour ce fantastique cadeau.
Image
Image
Dernière édition par zebulon70 le 27 Juin 2017, 21:42, édité 1 fois au total.

Avatar de l’utilisateur
blackice
 
Messages: 1679
Inscrit le: 04 Juin 2009, 23:37
Localisation: Grenoble (Foot) 38

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar blackice » 27 Juin 2017, 21:41

" ... ceux qui pioncent la gueule dans la terre, le front contre un arbre et le gobelet encore plein de bière dans la main qu’ils arrivent à tenir le bras en l’air même si ils dorment depuis une heure ..."

Oui, ce truc me fait toujours autant kiffer, et ta description est juste superbe !

Bravo pour l'anim de la photo de la warzone, et ta photo "binouzes et pichet" et tout bonnement magnifique.

Et comme moi, tu as également des poils de c*l du Julot sur le capteur de ton appareil photo ... :mrgreen: :twisted:
Ironie du moment. Alors que chez le patron, le cognitif a lâché, c’est l’affect de ses fans qui est mis à rude épreuve. C’était plus qu’un concert, c’était une plongée en chacun de nous. Et là, personne ne détient la vérité absolue. Arnukem.

Avatar de l’utilisateur
zebulon70
 
Messages: 827
Inscrit le: 10 Juin 2009, 14:41

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar zebulon70 » 27 Juin 2017, 21:48

blackice a écrit:" Et comme moi, tu as également des poils de c*l du Julot sur le capteur de ton appareil photo ... :mrgreen: :twisted:

Que veux tu, c'est mon côté serviable : "Zebulon, tu fais une photo de mon fondement avec la grande roue en arrière plan ?" "Et une aussi avec les flammes de la Warzone"...
Résultat tu passes un temps fou sur photoshop pour virer tout ça :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7281
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Jul' » 27 Juin 2017, 21:51

Bordel que c'est bon de vous lire les potos ! À l'instant, je suis allé dans le jardin, bouffer un peu de terre poussiéreuse et me verser 1/2 litre de bière sur la tronche pour me remettre dans l'ambiance. Demain, c'est décidé, je poste ma review... mais bon sang que le retour à la vie réelle est compliqué.

Jul'.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
bluebell
 
Messages: 956
Inscrit le: 10 Avr 2006, 22:10
Localisation: Yvelines

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar bluebell » 28 Juin 2017, 08:20

tout ça, ça donnerait presque envie d'y aller voir si l'argile sent bon là bas l'année prochaine. Merciiii. Voilàààà.
Toquey si gauses

Avatar de l’utilisateur
Jeff 59
 
Messages: 460
Inscrit le: 24 Nov 2012, 19:40
Localisation: Lausanne

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Jeff 59 » 28 Juin 2017, 13:06

Un vrai plaisir de vous les lires les mecs :/:
Quand on voit vos photos, on comprend mieux pourquoi le retour dite "dans la vie normal à du être difficile" :mrgreen:

:punk:
Born to Be Wild
- Muddy Waters - Johnny Winter - Jimi Hendrix - The Rolling Stones - AC/DC- Led Zeppelin

‘’Sur votre guitare, sciez tout ce qui ne vous est pas utile. Sur la mienne, je n’ai gardé que le volume, et encore..’’ Malcolm Young

Avatar de l’utilisateur
Judge Dan
Staff H2ACDC
 
Messages: 8609
Inscrit le: 05 Fév 2004, 05:16
Localisation: Hibiscus Island

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Judge Dan » 28 Juin 2017, 16:26

sandrine a écrit:Un pur régal vos reviews !!
Merci de nous faire vivre vos aventures. J'espère que nous serons de la partie l'année prochaine, ne serait-ce que pour faire un slam avec Madi et Yoda :mrgreen: :/:
Jai vu les photos j'aurais payé cher pour voir ça en vrai ...
Judge, dépêche toi d'écrire la suite ! 8)


Ce sera le feuilleton de l'été, parce que j'ai un milliers de choses à dire, et que je n'ai pas le temps en ce moment... :)

Et franchement, les reviews qui sortent en ce moment sont géniales, à la hauteur des émotions éprouvées sur ces trois (parfois cinq) jours ! :hair:
By chilling woods I stand
A grimly sound of naked winds.

Avatar de l’utilisateur
Jeff 59
 
Messages: 460
Inscrit le: 24 Nov 2012, 19:40
Localisation: Lausanne

Re: Hellfest 2017 - 16/17/18 juin

Messagepar Jeff 59 » 28 Juin 2017, 18:16

Heu ''les tartines de l’enfer'' zavez quand même pas avaler ça? a voir la photo elle bouge toute seul ! ou alors c'est la Hells Kitchen :mrgreen:

:punk:
Born to Be Wild
- Muddy Waters - Johnny Winter - Jimi Hendrix - The Rolling Stones - AC/DC- Led Zeppelin

‘’Sur votre guitare, sciez tout ce qui ne vous est pas utile. Sur la mienne, je n’ai gardé que le volume, et encore..’’ Malcolm Young

PrécédentSuivant

Retour vers Autres groupes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Crashy and 4 invités