Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Blue Oyster Cult

Vous n'écoutez pas qu'AC/DC dans la vie ! Alors venez discuter de vos autres groupes favoris ici !
Avatar de l’utilisateur
Badboy
 
Messages: 898
Inscrit le: 12 Août 2008, 21:44
Localisation: IdF

Messagepar Badboy » 02 Fév 2009, 19:45

Covered In Black a écrit:Wouah, c'est le topic de l'occulte, qui remonte à la surface sans nouveau message posté!...


:shock: JE l'ai fait remonté, le fil de discussion, môssieur.

Ensuite, le BöC est LE groupe des seventies par excellence. Le comparer à un groupe comme Saxon, c'est comme comparer un nain à un géant. La qualité des musiciens est exceptionnelle, et si j'aime bien Biff et ses amis, honnêtement sur le plan technique ils n'arrivent pas à la chaussette du BöC !!!!
Quant à la voix de Eric Bloom, franchement j'ai connu pire.
Croyez moi en concert ils dégagent une force extra ordinaire. Un groupe CULTE, quoi !!!

Avatar de l’utilisateur
iangillan
 
Messages: 1144
Inscrit le: 21 Oct 2008, 21:28
Localisation: 33

Messagepar iangillan » 02 Fév 2009, 20:14

[quote="Badboy"
Ensuite, le BöC est LE groupe des seventies par excellence. Le comparer à un groupe comme Saxon, c'est comme comparer un nain à un géant. La qualité des musiciens est exceptionnelle, et si j'aime bien Biff et ses amis, honnêtement sur le plan technique ils n'arrivent pas à la chaussette du BöC !!!!
Quant à la voix de Eric Bloom, franchement j'ai connu pire.
Croyez moi en concert ils dégagent une force extra ordinaire. Un groupe CULTE, quoi !!![/quote]

Je conçois que tu sois un peu vexé demon propos (je le serais demême si on s'en prenait à Purple) , mais je ne comparais pas vraiment les deux groupes, sauf sur les deux points évoqués (voix, look/concept), étant entendu qu'ils ne se ressemblent guère; est-ce plus clair ?

Quant au problème vocal, je suis bien d'accord avec toi, ce n'est pas une tare irrémédiable, mais un bémol qui explique que le groupe ne se soit jamais envolé. Par ailleurs, nul besoin d'être un chanteur exceptionnel pour briller dans un groupe de rock. Une "texture" propre, quelque chose de caractéristique suffit. Bloom est juste un peu fade.
Whether I'm drunk or dead -- I really ain't too sure ...

Avatar de l’utilisateur
Badboy
 
Messages: 898
Inscrit le: 12 Août 2008, 21:44
Localisation: IdF

Messagepar Badboy » 02 Fév 2009, 21:56

ok. c'est ton avis.
D'ailleurs :roll: j'ignore la raison de leur manque de notoriété. Du moins en Europe, car aux States, ils ont eu leur part de succès, heureusement.
Et puis pour ma part j'ai décroché aussi après Imaginos. Mais je les respecte toujours pour ce qu'ils ont donné, en gros entre 73 et 87.

Avatar de l’utilisateur
the nightprowler
 
Messages: 1164
Inscrit le: 27 Nov 2006, 20:00
Localisation: toulouse

Messagepar the nightprowler » 02 Fév 2009, 22:22

Bon, faut tout remettre dans l'ordre.
Primo, le BOC a eu un énorme succés aux US à une époque. Ils n'ont pas vendu des cargos de disques ( seulement quelques centaines de milliers, voir quelques millions pour certains albums) mais c'est un groupe qui fait parti de l'histoire du rock américain.
Secondo, c'est un groupe qui a été soutenu par la presse Rock en France au début des annèes 80 et qui a fait 2 ou 3 vraies tournées ici ( je veux dire 7 ou 8 dates) à une époque ou pratiquement aucun groupe de cette envergure ne tournait en province.
Tertio, le BOC est un groupe culte sans que personne ne soit dans le culte justement. Sinon, comment expliquer qu'ils rameutent 800/900 gus à Istres ( le trou du cul du Sud Est) sans aucune promo digne de ce nom.
Image

Avatar de l’utilisateur
iangillan
 
Messages: 1144
Inscrit le: 21 Oct 2008, 21:28
Localisation: 33

Messagepar iangillan » 03 Fév 2009, 10:45

the nightprowler a écrit:Bon, faut tout remettre dans l'ordre.
Primo, le BOC a eu un énorme succés aux US à une époque. Ils n'ont pas vendu des cargos de disques ( seulement quelques centaines de milliers, voir quelques millions pour certains albums) mais c'est un groupe qui fait parti de l'histoire du rock américain.
Secondo, c'est un groupe qui a été soutenu par la presse Rock en France au début des annèes 80 et qui a fait 2 ou 3 vraies tournées ici ( je veux dire 7 ou 8 dates) à une époque ou pratiquement aucun groupe de cette envergure ne tournait en province.
Tertio, le BOC est un groupe culte sans que personne ne soit dans le culte justement. Sinon, comment expliquer qu'ils rameutent 800/900 gus à Istres ( le trou du cul du Sud Est) sans aucune promo digne de ce nom.


Exact, exact."Don't fear the Reaper" et "Godzilla" (76-77) étaient même de gros tubes rock, de quoi fonder une entrée au panthéon.
Mais la question était de savoir ce qui les avait empêchés d'atteindre le Nirvana, alors que beaucoup d'ingrédients étaient réunis.

Encore une fois, au-delà de cette discussion, écoutez le Cult, ça vaut vraiment la peine (même le premier album de 72 dont le nom m'échappe, parfois un peu décrié comme simple préparation à ce qui allait suivre: Tyranny and Mutation, Secret Treaties et Agents of Fortune).

PS j' ai retrouvé le nom du premier: Blue Oyster Cult ... c'était dur ...
Whether I'm drunk or dead -- I really ain't too sure ...

Avatar de l’utilisateur
iangillan
 
Messages: 1144
Inscrit le: 21 Oct 2008, 21:28
Localisation: 33

Messagepar iangillan » 08 Fév 2009, 14:44

Allez, je mesuis refait un petit filage des trois premiers albums, suite à notre petite discussion.
En gros je maintiens ce que j'ai dit (TB groupe, mais ...), mais je souhaite un peu atténuer mon jugement un brin sévère sur la voix d'Eric Bloom. Badboy a raison: on a connu pire. Mais tout est dans ce "sans plus".

Bref: ce n'est pas une gêne, mais ce n'est pas un point fort non plus.
Whether I'm drunk or dead -- I really ain't too sure ...

Paicey
 
Messages: 123
Inscrit le: 16 Juil 2017, 23:15

Re: Blue Oyster Cult

Messagepar Paicey » 13 Mai 2018, 07:47

Image

Redécouverte d'un album du BÖC intitulé Curse Of The Hidden Mirror que je n'ai pas apprécié immédiatement. Un album sorti en 2001 qui faisait suite au superbe Heaven Forbid publié trois ans auparavant. Buck Dharma y est éblouissant dans ses interventions guitaristiques, Eric Bloom et son chant toujours aussi inquiétant, Bobby Rondinelli y apporte toujours une contribution toujours aussi généreuse tandis que Danny Miranda nous assène ses percutantes lignes de basse et Allen Lanier malheureusement décédé depuis, remplit son rôle de guitariste-claviériste à merveille sur des titres comme Eye Of The Hurricane. Un album diversifié comme on en voudrait plus souvent et dans ce domaine, Blue Öyster Cult a toujours maîtrisé son sujet.

Avatar de l’utilisateur
lardax
 
Messages: 171
Inscrit le: 19 Déc 2006, 14:00

Re: Blue Oyster Cult

Messagepar lardax » 17 Mai 2018, 12:52

Curse of the hidden mirror est aussi le dernier album studio,je me demande bien pourquoi.
J'aime beaucoup le morceau pocket. J'ai vu le groupe à l'Olympia il y a quelques années, je garde le souvenir d'un Buck Dharma crispé qui a mis du temps à se décontracter alors qu'ils étaient tous très bon.

Avatar de l’utilisateur
Jeff 59
 
Messages: 597
Inscrit le: 24 Nov 2012, 19:40
Localisation: Lausanne

Re: Blue Oyster Cult

Messagepar Jeff 59 » 17 Mai 2018, 13:16

J'ai toujours été fan de ce groupe, mon dernier album était Imaginos en 1988, j'ai eu la chance de les voir à Lausanne en 1984, je vous conseille l'album solo de Buck Dharma ''Flat Out'' :mrgreen:

:punk:
Born to Be Wild
- Muddy Waters - Johnny Winter - Jimi Hendrix - The Rolling Stones - AC/DC- Led Zeppelin

‘’Sur votre guitare, sciez tout ce qui ne vous est pas utile. Sur la mienne, je n’ai gardé que le volume, et encore..’’ Malcolm Young

Précédent

Retour vers Autres groupes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bedlam and 4 invités

cron